mercredi, juillet 31, 2013

Selon le Ministère de l’Aménagement du territoire, de l’Environnement et de la ville : La coloration verdâtre du milieu marin est due à l’élévation de la température de l’eau

Selon le Ministère de l’Aménagement du territoire, de l’Environnement et de la ville : La coloration verdâtre du milieu marin est due à l’élévation de la température de l’eau

Selon le Ministère de l’Aménagement du territoire, de l’Environnement et de la ville : La coloration verdâtre du milieu marin est due à l’élévation de la température de l’eau

L’apparition d’une coloration jaune verdâtre dans le milieu marin d’Alger et de Boumerdès, samedi dernier, est due à l’élévation importante de la température de l’eau par mer calme, combinée à un optimum en sels nutritifs naturellement présents dans le milieu marin, a indiqué le ministère de l’Aménagement du territoire, de l’Environnement et de la ville. « Le ministère de l’Aménagement du territoire a alerté les autorités concernées et a dépêché une équipe composée de l’Observatoire national de l’environnement et du développement durable et du Commissariat national du littoral pour des prélèvements d’échantillons d’eau de mer, et analyses biologiques et physico-chimiques », a ajouté la même source dans un communiqué. Les résultats ont révélé que la coloration jaune verdâtre de l’eau de mer était due à un pigment contenu dans la cellule phytoplanctonique, rassure le ministère. Ce phytoplancton est « non toxique » et « ne représente aucun danger pour la santé humaine et notamment les baigneurs », précise le communiqué, ajoutant que dès que la température baisse et que la mer s’agite, ce phénomène s’estompe au fur et à mesure.
Le même département ministériel rappelle que ce phénomène avait été observé en juillet et août 2003. Le ministère de l’Aménagement du territoire continue de suivre la qualité de l’eau de mer dans le cadre du programme national de surveillance et de suivi de la qualité du milieu marin en général et des eaux de baignade au niveau des plages en particulier, conclut le communiqué.
 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire