mercredi, juillet 31, 2013

L’hydraulique au menu

L’hydraulique au menu

L’hydraulique au menu



Le secteur de l’hydraulique, à l’échelle de la wilaya de Bouira, ne devrait pas connaître trop de soucis à l’avenir, avec ses trois barrages.

Le premier est celui de Koudiat Acerdoune, qui dessert les communes de l’ouest et de sud. Le deuxième est la retenue de Oued Lek’hel, qui alimente les régions sud et sud-est de Bouira. Et enfin, le troisième est celui de Tilesdit, qui approvisionnera à terme la quasi majorité des communes de l’Est de la wilaya. C’est ce projet, qui a fait l’objet, hier, d’une visite d’inspection de la part du Premier magistrat de la wilaya de Bouira, M. Nacer Maaskri. Ainsi, lors de sa tournée à travers les communes de Bechloul, El Adjiba et M’Chedallah, il a pu constater l’avancée des travaux de plusieurs réservoirs d’eau, qui devront à terme, alimenter pas moins de 11 communes, dont 6 pour la wilaya de Bouira et 5 pour Bordj Bou Arreridj. Pour rappel, ce projet lancé, au mois d’août 2012, devrait coûter pas moins de 6 milliards de dinars. Pour ce qui est de la wilaya de Bouira, ce projet de grand transfert étanchera la soif des communes de M’Chedallah, Ath Mansour, Chorfa, Ahnif, El Adjiba et Taourirt, d’ici au second trimestre 2014, selon les estimations des responsables des services de l’hydraulique. La première étape de cette visite, était le réservoir d’eau, situé sur les rives du barrage de Tilesdit, relevant de la commune de Bechloul. Ce réservoir, d’une capacité de 5 000 m3, devrait être achevé au mois de novembre prochain. D’ailleurs, M. Maaskri insistera fortement sur le respect de ces délais, tout en prenant en charge « rapidement » d’éventuelles oppositions des citoyens. Dans la foulée, il procédera à l’examen de la station de pompage (SP1), située dans la même commune. Cette SP pourra, d’après les maîtres d’ouvrage, pomper jusqu’à 5 000 m3/s. Il devrait être également réceptionné au mois de novembre et pleinement opérationnelle pour le mois de janvier 2014. Par la suite, le wali se rend à El Adjiba et plus précisément dans la localité de Semmache, afin d’inspecter l’état d’avancement d’un autre réservoir d’eau, d’une contenance de 3 000 m3. Selon le responsable du projet, ce réservoir devrait être achevé d’ici le mois de novembre 2013. Cependant, il est peu probable que ce délai soit respecté, puisqu’il vient tout juste de sortir de terre. Enfin, la dernière halte de cette revue générale des réservoirs d’eau de l’Est de la wilaya, a eu lieu au niveau de la commune de M’Chedallah. Il s’agit du projet de réalisation d’un réservoir de type R7, d’un volume global estimé à 2 000 m3. La réception de ce projet devrait se faire, au mois de février prochain, selon les estimations de ses responsables. Il est utile de souligner que les réservoirs inspectés font partie d’un programme de douze opérations portant sur la réalisation de réseaux AEP, en plus de 12 réservoirs d’une capacité globale de 7 400 m3 d’eau, en vue d’améliorer l’approvisionnement en eau, notamment des communes alimentées par le barrage Tilesdit.              

 

  Ramdane. B.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire