dimanche, juin 30, 2013

Les anciens joueurs de la JSK et du MOB rendent hommage au Rebelle

Commémoration du quinzième anniversaire de l'assassinat de Matoub Lounès

Les anciens joueurs de la JSK et du MOB rendent hommage au Rebelle
La JSK et le MOB, deux clubs footballistiques phares de la Kabylie à travers leurs anciennes gloires, ont rendu à leur manière un hommage au chantre de l'amazighité, Matoub Lounès, assassiné le 25 juin 1998 près de Tizi Ouzou par un groupe armé.

Une rencontre entre les deux formations a eu lieu au mythique  stade Oukil-Ramdane de la capitale du Djurdjura. Fawzi Moussouni, Djamel Menad, Hadj Adlane, Omar Hamenad, Hakim Medane, Mouloud Iboud, Aït Mouhoub, Rachid Adghigh, Hamid Sadmi, Megharia, pour ne citer que ceux-là, ont pris part au match, en présence d'une foule nombreuse et surtout de la sœur du Rebelle, Malika Matoub, et d'autres militants de la cause amazighe qui avaient côtoyé Lounès Matoub. Les anciens joueurs de la JSK ont égayé l'assistance avec leurs prestations qui ont fait rappeler la fameuse Jumbo-Jet. Des grands posters de Lounès et des drapeaux culturels berbères ont orné tout le stade Oukil-Ramdane.

Matoub Lounès, de son vivant, était plus qu'un supporter de la JSK, il accompagnait un peu partout son équipe dans ses déplacements.

Des moments forts que les anciens joueurs de la JSK n'ont pas oubliés. «Les encouragements d'avant-match, notamment à l'extérieur et dans les rencontres difficiles de Matoub Lounès nous motivaient à un point inimaginable. On ne peut pas oublier cet homme. Il a tout donné pour la JSK», dira Djamel Menad. Hakim Medane, quant à lui, se rappelle de Lounès lors de la finale de la Ligue des champions d'Afrique remportée par la JSK au Mozambique en 1990.

«Je me souviens que Matoub était malade, mais il a tenu à nous accompagner jusqu'au Mozambique pour assister à la finale. De retour dans l'avion, il n'a pas cessé de chanter à côté du président Boussaad, et ce, durant tout le voyage. Tout le monde a dansé. C'était les meilleurs moments qu'on a passés avec Lounès. On ne peut pas l'oublier», dira l'ex-capitaine de la JSK, Hakim Medane.

A la fin de la rencontre, des cadeaux honorifiques ont été remis aux anciens joueurs du MOB et de la JSK par Malika Matoub.  

Abdenour Igoudjil

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire