mardi, mai 14, 2013

Le plein air métamorphose la manif ’



Le coup d’envoi de la 5ème édition du salon national de l’artisanat a été donné, hier, par le premier responsable de la wilaya, M. Abdelkader Bouazghi, en présence des autorités locales et des élus de l’Assemblée populaire de la wilaya.
Cet événement, qui se déroule pour la première fois en plein air, au niveau du jardin Mohand Oulhadj, aménagé pour l’occasion, s’étalera jusqu’au 17 mai. « C’est une superbe idée que d’organisation cette édition en plein air, en cette belle saison, avec ces chapiteaux qui abritent les stands d’exposition tout le long des allées du jardin fleuri », dira un artisan. Plus de 180 artisans issus de 35 wilayas ont répondu à l’invitation et sont venus exposer leurs produits. Selon les organisateurs, l’objectif est de faire de cet événement un espace de convivialité, d’échange d’expériences et de lancer une nouvelle dynamique pour la filière artisanale. Il est aussi question de faire de ce salon un événement majeur au niveau local et, pourquoi pas, national. Le wali, quant à lui, dira : « Le choix de cet endroit qui porte le nom du colonel Mohand Oulhadj, l’un des chefs historiques de la révolution, est fort judicieux ». Il a tenu, par ailleurs, à remercier tous les artisans et les entreprises d’avoir honoré l’invitation, ainsi que toutes les personnes, physiques et morales, qui ont été derrière l’organisation de cet événement à vocation culturelle et commerciale.  Il ajoutera, par la même occasion, que « ce salon représente tout ce que la Kabylie sait faire, c’est en somme son ambassadeur. La variété, la diversité et la créativité caractérisent la région. La wilaya compte plus de 7 000 artisans. Si on arrive à les accompagner, on fera de Tizi-Ouzou un véritable pôle d’excellence et de créativité à l’échelle nationale ». Il soulignera, par ailleurs, que « 35 wilayas ont répondu à l’invitation, ce qui fait que cet événement a pris une dimension nationale, on va faire en sorte de l’internationaliser». Après avoir fait le tour des stands où ont été exposés bijoux, poterie, gâteaux traditionnels et modernes, tableaux et sculptures, des habilles traditionnels… la délégation s’est dirigée vers le site qui accueillait un couscous géant préparé par la maison « Couscous Frikat ». Les convives ont ainsi eu la surprise de trouver un plat en bois gigantesque, divisé en 6 compartiments qui contenaient du couscous de blé, d’orge, amakfoul d’orge, amakfoul au blé, berkoukès…. En marge de l’événement, le directeur de la Chambre de l’Artisanat et des métiers dira : «  Nous avons travaillé conjointement avec l’APW pour l’organisation de cet événement qui a pour objectif de promouvoir les potentialités de la wilaya et des autres wilayas participantes, à l’instar d’Adrar et de Ouargla. 25 activités artisanales sont représentées dans cette édition. Le changement du site d’exposition, par rapport aux éditions précédentes qu’accueillait la salle Tazrout, a été décidé suite aux doléances des artisans ». M. Marzouk Amrouz, directeur de la maison « Couscous de Frikat », tout en nous disant que la première participation de son entreprise, créée en en 2001, à un événement du genre, fut au 2ème salon national du couscous Frikat où elle servit7 000 plats, nous assura qu’à la fin du service plus de 10 000 personnes auront dégusté son couscous à la viande. Il soulignera, par la même, que « la 3ème fête nationale du couscous de Frikat se tiendra du 17 au 22 mai ». Le programme tracé par l’APW, en marge de cette activité, a prévu une journée thématique sur l’artisanat qui se tiendra au niveau de l’hémicycle Rabah Aïssat, demain, 15 mai.

Karima Talis


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire