mercredi, février 27, 2013

46 162 mines extraites par l'ANP et 252 ha «récupérés»à Maghnia

Remise de terres déminées aux autorités civiles de Tlemcen

46 162 mines extraites par l'ANP et 252 ha «récupérés»à Maghnia
Dans le cadre de la mise en exergue des efforts des éléments de l'ANP dans les opérations de déminage des bandes frontalières Ouest et Est datant de l'époque coloniale, il a été procédé hier au siège de la daïra de Maghnia à la remise des zones déminées des communes de Maghnia, Béni Boussaid, Sidi Medjahed et Souani aux autorités civiles de la wilaya.

La cérémonie s'est déroulée en présence du chef adjoint de la deuxième région militaire, des autorités civiles et militaires de la wilaya, des moudjahidine de la région et des représentants du mouvement associatif.

Débutée en février 2007, l'opération de déminage des frontières Ouest a permis l'extraction de 46 162 mines réparties sur des tronçons frontaliers de 187 km de longueur et une largeur comprise entre 12 à 15 mètres.

Les superficies déminées sont estimées à plus de 252 hectares, jusqu'alors sous l'autorité militaire par mesure de sécurité pour les populations frontalières, remises hier aux différentes communes concernées.

La commune la plus touchée par cette opération de déminage est sans nul doute celle de Béni Boussaid, située à quelques kilomètres de la frontière marocaine et abritant le célèbre mont Asfour, où 34 598 mines ont été extraites par les éléments de l'ANP, contre 4758 dans la commune de Maghnia, 765 à Souani et 6041 à Sidi Medjahed.

Notons que depuis l'Indépendance, ces mines ont causé des centaines de morts et de handicapés. Cette opération a été accueillie avec enthousiasme par l'ensemble de la population frontalière qui a tenu à rendre un vibrant hommage aux éléments de l'ANP qui encouraient un risque quotidien majeur.

L'accueil très chaleureux réservé à la délégation militaire à Bab El Assa, venue s'enquérir de l'état d'avancement des opérations d'assainissement des zones minées, témoigne de cette reconnaissance.

B. Soufi

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire