jeudi, janvier 31, 2013

M. Benyounès en visite de travail à El Tarf: Mise en œuvre du programme national de gestion intégrée des déchets ménagers

La mise en œuvre du programme national de gestion intégrée des déchets ménagers, découlant de la loi 01-19 du 12 décembre 2001 relative à la gestion, au contrôle et à l'élimination des déchets, et dont les objectifs sont l'amélioration du cadre de vie des citoyens, l'élimination saine et écologiquement rationnelle des déchets , la valorisation des déchets recyclables  et la création d'emplois verts, constitue une rupture avec les pratiques archaïques de dépôt de tous types de déchets dans des décharges sauvages et dans des sites inappropriés, a indiqué, hier, un communiqué émanant du ministère de l'Aménagement du Territoire, de l'Environnement et de la Ville. Dans cette optique et à l'instar des autres wilayas, la wilaya d'El Tarf à bénéficié, selon la même source, d'un ensemble d'opérations consistant, notamment, en la réalisation et la mise en exploitation d'un centre d'enfouissement technique,  qui assure le traitement des déchets des communes d'El Tarf, Aïn Assel, Bougous et Zitouna, soit une population de 60 000 habitants et le CET d'El kala pour une population de 35 000 habitants. Des décharges contrôlées sont également prévus dans cette wilaya dont la décharge de Dréan pour une population de 42 000 habitants, celle de Bouteldja pour une population de 37 000 habitants et celle Besbes pour une population de 45 000 habitants, a-t-on ajouté. En parallèle  à la mise en service du centre d'enfouissement technique d'El Tarf, une autre opération a été inscrite portant  sur la fermeture et la réhabilitation de la décharge de Matrouha, a-t-on noté. Suite aux travaux de réhabilitation confiés à l'entreprise Amenhyd, la décharge de Metrouha, d'une superficie de 10ha, a été réhabilitée et aménagée en un parc citadin comportant des espaces verts, une aire réservée à une pépinière, des aires de jeux pour enfants, des allées de randonnées, des bancs pour visiteurs et un parking et une administration du parc citadin et dont la gestion sera confiée à la commune d'El Tarf, a-t-on fait savoir. Par ailleurs, la  récupération  des déchets, qui est une composante importante dudit programme, contribue amplement à réduire la quantité de déchets enfouis, à récupérer une fraction important de matières premières secondaires et à contribuer à la création d'emplois verts.  Dans de contexte, et en vue d'encourager  l'émergence  et le développement des activités de récupération et de valorisation des déchets, la wilaya  a bénéficié dans le cadre du programme quinquennal 2010-2014, d'un projet de réalisation d'une déchèterie, au niveau du chef-lieu de wilaya, dont les travaux sont en cours, pour la récupération des déchets valorisables (plastique, carton, papier…). De même  qu'une unité de transformation de papier " Sarl nada Eco Rcup " créée au niveau de la zone industrielle de Drean, assuré la récupération et la transformation du papier. Notons qu'un établissement public à caractère industriel et commercial, gère, actuellement, les CET et les décharges contrôlées de la wilaya d'El Tarf. A cet effet, le ministre de l'Aménagement du Territoire, de l'Environnement et de la Ville, M. Amara Benyounès, a procédé, hier, en présence des autorisés locales de la wilaya d'El Tarf, à l'inauguration et l'inspection de projets relevant de son secteur.  Et dans le cadre de la protection et de la préservation des ressources naturelles et de l'amélioration du cadre de vie du citoyen, M. Benyounès a visité, également, le futur parc citadin de Aïn Lassel, et le chantier de réalisation du projet d'assainissement de la ville d'El kala, a conclu le communiqué.
Lamia O.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire