jeudi, janvier 31, 2013

Le Président Bouteflika reçoit le ministre saoudien des AE

Ph. : A. Yacef

Le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, a reçu hier à Alger, le ministre saoudien des Affaires étrangères, l’Emir Saoud Al-Fayçal, qui effectue une visite de deux jours en Algérie. L’audience s’est déroulée à la résidence Djenane El-Mufti en présence du ministre des Affaires étrangères, M. Mourad Medelci.
Attaque de Tiguentourine
Emir Saoud Al-Fayçal : « La réaction de l'Algérie a servi la stabilité et la sécurité internationales »

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, l'Emir Saoud Al-Fayçal, a affirmé hier à Alger que l'Algérie a servi la stabilité et la sécurité internationale à travers sa réaction contre le groupe terroriste qui a attaqué le site gazier de Tiguentourine à In Amenas (Illizi). "La stabilité et la sécurité internationales ont été confortées par la réaction de l'Algérie contre ces criminels, ces trafiquants de drogue et ces terroristes", a déclaré l'Emir Saoud Al-Fayçal à l'issue de l'audience que lui a accordée le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika. Le chef de la diplomatie saoudienne a indiqué à cet effet qu'il était porteur d'un message du souverain saoudien, le roi Abdallah Ben Abdelaziz, au président Bouteflika dans lequel il lui transmet ainsi qu'au peuple algérien "ses sincères condoléances" suite à cet évènement (prise d'otages de Tiguentourine) tout en faisant part de sa compassion pour "les familles des victimes". Le ministre saoudien a par ailleurs indiqué avoir évoqué avec le chef de l'Etat "les relations bilatérales", affirmant que les deux parties "ont convenu de hisser ces relations au plus haut niveau", ajoutant que les deux pays "ne se satisfont pas du niveau actuel de ces relations". L'Emir Saoud Al-Fayçal a en outre relevé que sa rencontre avec le Président Bouteflika a porté sur "les questions régionales et internationales d'intérêt commun", soulignant que "les points de vues étaient quasiment convergents". Le ministre saoudien des Affaires étrangère est arrivé mardi à Alger pour une visite de deux jours.
M. Sellal reçoit l’émir Saoud Al Fayçal
Le Premier ministre, M. Abdelmalek Sellal a reçu hier à Alger, le ministre des Affaires étrangères du royaume de l’Arabie Saoudite, l’émir Saoud Al Fayçal, en visite de travail à Alger, a indiqué un communiqué des services du Premier ministre. Lors de cette rencontre, Sellal et l’émir Saoud Al Fayçal ont examiné les relations bilatérales entre l’Algérie et l’Arabie saoudite et les voies et moyens de les renforcer davantage. Les questions d’intérêt commun ont été passées en revue, a ajouté la même source. La rencontre s’est déroulée en présence du ministre des Affaires étrangères, M. Mourad Medelci.
M. Medelci s’entretient avec son homologue saoudien
Le ministre des Affaires étrangères, M. Mourad Medelci, s’est entretenu mardi soir à Alger, avec son homologue saoudien l’Emir Saoud Al-Fayçal qui se trouve en Algérie pour une visite de deux jours. L’entretien a eu lieu à la Résidence El-Mithaq.
Algérie-Arabie Saoudite
Consolider la concertation

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, l’Emir Saoud Al-Fayçal, a affirmé, mardi soir, qu’il était venu en Algérie porteur d’un message du Souverain saoudien, le Roi Abdallah Ben Abdelaziz Al-Saoud, au Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, concernant notamment «la consolidation de la concertation en vue du développement des relations bilatérales».
Dans une déclaration au salon d’honneur de l’aéroport international Houari-Boumediene, le ministre saoudien a indiqué que sa visite «offre aux deux pays l’occasion de se concerter et s’entendre sur nombre de questions inhérentes aux relations bilatérales et les événements survenus dans les pays arabes».
L’Emir Al-Fayçal s’est dit «convaincu que les vues des deux parties algérienne et saoudienne convergeront dans le sens de la promotion de la coopération bilatérales au mieux des intérêts de la nation arabo-musulmane». Il a également fait part du soutien de son pays «à l’Algérie dans l’épreuve qu’elle a traversée récemment» suite à l’attaque terroriste contre le site gazier de Tiguentourine (In Amenas) qui a fait plusieurs morts algériens et étrangers. Dans ce contexte, le ministre saoudien a salué «la position de l’Algérie hostile à ce phénomène grave» appelant à l’intensification des efforts des pays arabes et musulmans dans le cadre de la lutte contre le terrorisme qui menace tous les pays. Le ministre saoudien des Affaires étrangères est arrivé mardi à Alger pour une visite de deux jours.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire