jeudi, janvier 31, 2013

CNAS DE ANNABA : La justice validera- t-elle la grève?

La justice validera- t-elle la grève?

Une action en justice vient d'être intentée par le directeur de la Caisse nationale des assurances sociales de Annaba, près le tribunal de la circonscription de compétence. Au motif de cette action, remettre en cause la légalité du mouvement par la force de la justice. A la base de ce bras de fer qui persiste depuis plus d'une semaine, entre plus de 500 employés et leur directeur, une seule et principale revendication «le départ du directeur». Selon un responsable de la Cnas, rencontré, le commis de l'Etat, sujet de cette perturbation, «n'est autre qu'un responsable qui veut instaurer des normes de travail et appliquer le règlement interne, en exigeant l'application d'une note de service réglementant le travail». En effet, il y a lieu de signaler que la Cnas /Annaba a souvent fait l'objet de critiques par les citoyens, de par le laisser-aller constaté dans les guichets, le mauvais comportement du personnel exerçant, notamment à l'égard des personnes âgées et le phénomène des déplacements d'un service à un autre, laissant les assurés en attente pendant des heures. Autres critiques retenues par plus d'un, les passe-droits utilisés par certains agents au profit de membres de leurs familles ou amis. Pour ne citer que ces indélicatesses, la Cnas n'est pas le seul secteur à en souffrir, mais elle demeure la plus touchée. Au moment où nous mettons sous presse, le débrayage est de 100%.
En attendant le verdict du tribunal de Annaba sur la légalité ou pas du mouvement, les grévistes campent sur leur position.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire