mardi, juillet 31, 2012

Jeux Olympiques 2012

D.R

Retour d’un premier contingent de la délégation algérienne 

Un premier contingent de la délégation algérienne ayant pris part aux Jeux olympiques 2012 devait quitter mardi après-midi la capitale  britannique à destination d’Alger, a-t-on appris lundi auprès du chef de mission. Composé d'athlètes, staffs techniques et administratifs des disciplines du tir sportif, cyclisme, escrime et judo, le groupe embarquera à 14h50. Amina  Rouba, éliminée de l’épreuve "Un de couple" en aviron, ne sera pas du voyage pour la simple raison qu’elle est encore concernée par la finale E, prévue le 4 août prochain, pour déterminer son classement final. Les deux boxeurs éliminés : Abdelkader Chadi et Lyes Abbadi resteront également à Londres pour encourager leurs coéquipiers, toujours en course. D’autre part, un troisième contingent est attendu mardi à l’aéroport  Heathrow de Londres en provenance d’Alger pour prendre part aux JO. Il s’agit  des athlètes d’athlétisme, haltérophilie, judo et luttes associées. Quant à  l’athlète du taekwondo Lyamine Mokdad, il ne rejoindra Londres que le 6 août prochain. Enfin, l’escrimeuse Léa Moutoussami et son entraîneur Bernaoui sont arrivés ce lundi à Londres. L’athlète algérienne effectuera son entrée mercredi  à 14h10 contre la Russe Velikaya Sofya. L’Algérie participe aux Jeux olympiques de Londres avec trente neuf (39)athlètes dans douze (12) disciplines sportives.

Handball

Dames
La Norvège se relance

Battue par la France en ouverture, la   Norvège, championne olympique, du monde et d'Europe en titre, s'est relancée   dans le tournoi olympique de handball féminin grâce à une victoire 24-21 sur la   Suède lors de la deuxième journée lundi à Londres. Menant de bout en bout, les Norvégiennes ont pris jusqu'à sept buts   d'avance pour s'acheminer vers un succès sans frayeurs avec notamment cinq buts   de Sulland et Koren. La France, moins fringante que lors de son exploit face à la Norvège, a dû   concéder le match nul (18-18) face à l'Espagne et peut même s'estimer heureuse   puisqu'elle n'a égalisé qu'à cinq secondes de la fin. Plus vivace que jamais, la Corée du Sud mène ce groupe B après son deuxième   succès sur le Danemark, champion olympique en 1996, 2000 et 2004. Dans l'autre poule, la Grande-Bretagne a pris son deuxième bouillon, 37-16   face à la Russie, quadruple championne du monde, et il y en aura sans doute   d'autre vu la faiblesse de la sélection locale. La Croatie n'a pas connu de soucis face à l'Angola (28-23), alors que le   Brésil a battu le Monténégro 27 à 25.  

ESCRIME

La Sud-Coréenne Shin A Lam ne veut pas quitter la piste

L'escrimeuse sud-coréenne Shin A Lam, battue en demi-finale de l'épée aux JO après un imbroglio sur le chronomètre, refusait toujours de quitter la piste alors que ses responsables essayaient de faire revenir la Fédération internationale sur sa décision, lundi à Londres. Prostrée, en larmes, assise au bord de la piste d'escrime, la Sud-Coréenne refuse d'accepter la décision du directoire technique qui a compté valable la dernière touche portée par l'Allemande Britta Heidemann, déclarée gagnante 6 à 5 après prolongation. La Sud-Coréenne et son entraîneur considèrent que l'Allemande a mis bien plus que la seconde restante officiellement au chrono pour marquer son point. La Coréenne aurait remporté le match s'il y avait eu un score nul, puisqu'elle possédait la priorité. Le fait que l'escrimeuse sud-coréenne reste sur la piste permet à ses   dirigeants de faire appel de la décision du directoire technique, qui est   intervenue après une vingtaine de minutes de palabres.     Dans l'attente des résultats de cet appel, Shin A Lam reste donc assise seule au milieu de la piste et ce depuis 19h00 locales (18h00).  Les speakers de la salle de l'ExCel, où se déroule cette scène ahurissante, tiennent régulièrement informés les spectateurs qui ne seraient pas au fait des   procédures. La foule, qui applaudit les volontaires allant de temps en temps apporter de l'eau à la Sud-Coréenne, ont ainsi réagi avec des rires et des sifflets à l'annonce expliquant que, pour que l'appel soit enregistré, les responsables   devaient déposer une caution financière, ce qui demandait à nouveau un peu plus   de temps d'attente. De fait, le match pour la 3e place, qui était programmé à 19h10 (20h10 en   France), est d'ores et déjà repoussé, tout comme la finale (19h40, 20h40).  

L'Ukrainienne Yana Shemyakina sacrée à l'épée

L'Ukrainienne Yana Shemyakina est   devenue championne olympique de l'épée en battant en finale la tenante du titre   l'Allemande Britta Heidemann à la mort subite, 9 touches à 8, lundi aux jeux   Olympiques de Londres. La Chinoise Sun Yujie a pris la médaille de bronze face à la Sud-Coréenne   Shin A Lam, dont le refus de quitter la piste après sa défaite en demi-finale   et un imbroglio sur le chronomètre aura été l'image du jour en escrime.  Shin A Lam est restée seule sur la piste pendant une heure à l'issue de sa   demi-finale perdue contre Heidemann, déclarée gagnante 6 à 5 après   prolongation, en attendant que ses dirigeants déposent une réclamation   finalement rejetée.     La Sud-Coréenne et son entraîneur considéraient que l'Allemande avait mis   bien plus que la seconde restant officiellement au chrono pour marquer son   point. La Coréenne aurait remporté le match s'il y avait eu un score nul,   puisqu'elle possédait la priorité.  Dix minutes après avoir dû quitter la piste, escortée par deux officiels,   Shin A Lam a réussi à retrouver sa sérénité pour contester jusqu'au bout la   suprématie de la N.1 mondiale. 

Natation : (100 m nage libre)

L'Algérien Nabil Kebbab échoue dans les séries

Le nageur algérien Nabil Kebbab a été éliminé dans  les séries du 100 m nage libre après avoir réalisé un chrono de 50 sec 37/100  dans les qualifications, mardi au Centre aquatique de Londres dans le cadre  de la quatrième journée des jeux Olympiques 2012 (JO-2012). Kebbab, 28 ans, a terminé à la 4e place de la 4e série, derrière le  Turc Gurdal Kemal Arda (49.71), le Letton Kalnins Uvis (49.96) et le Paraguayen  Hockin Brusquetti Benjamin (50.12). Il a devancé le Biélorusse Tsurkin Yauhen (50.53), l'Uruguayen Melconian  Alvez Gabriel (50.68) et Whitehurst Branden des Iles Vierges américaines (51.04),  alors que le Trinidadien Bovell George Richard a renoncé à prendre part à la  course. Le chrono du nageur algérien ne lui permet pas cependant de passer en  demi-finales puisqu'il est très loin de ceux des 8 autres séries qualificatives. Nabil Kebbab, qui participe au rendez-vous olympique de Londres grâce  à la Wild Card (invitation), avait pourtant renoncé à prendre part à l'épreuve  du 100 m brasse pour se consacrer à celle du 100 m nage libre, en vain. Même l'Italien Filippo Magnini, champion d'Europe en titre, a été éliminé  dans les séries après avoir réalisé le 19e temps en 49.18. Le meilleur chrono a été l'oeuvre de l'Américain Nathan Adrian (48.19),  déjà très à son avantage dimanche dans le relais. L'Australien James Magnussen, le champion du monde en titre, s'est bien  comporté, avec le 4e temps en 48.38. Les demi-finales de l'épreuve du 100 m nage libre auront lieu en début  de soirée de mardi, à partir de 19h30, alors que la finale est prévue pour mercredi  soir.
n 100 m brasse
La Lituanienne Meilutyte championne olympique à 15 ans    
 La Lituanienne Ruta Meilutyte, 15 ans seulement,  est devenue championne olympique du 100 m brasse en s'imposant en finale en  1 min 05 sec 47/100, lundi à Londres. L'adolescente a devancé l'Américaine Rebecca Soni, médaillée d'argent  aux JO-2008 et double championne du monde en titre (2e en 1:05.55), et la Japonaise  Satomi Suzuki (3e en 1:06.46).
n200 m nage libre
Yannick Agnel champion olympique    
Le Français Yannick Agnel est devenu   champion olympique du 200 m nage libre, en s'imposant en finale en 1:43.14,   lundi à Londres.  Agnel a devancé le Sud-Coréen Park Tae-Hwan, déjà médaillé d'argent en 2008   aux Jeux de Pékin, et le Chinois Sun Yang, sacré samedi sur 400 m libre, qui   ont fini deuxièmes ex-aequo en 1:44.93. L'Américain Ryan Lochte, champion du monde du 200 m en titre, a pris la 4e   place en 1:44.05.

Rogge remercie le public britannique au nom des athlètes

Le président du Comité international olympique (CIO) Jacques Rogge s'est félicité lundi à Londres de voir "des foules énormes" assister aux épreuves des Jeux olympiques, dans des sites "superbes". "Il est clair que le sport joue un rôle important dans la société   britannique, a indiqué M. Rogge dans un communiqué. On peut le constater avec les foules énormes qui ont d'ores et déjà assisté aux (épreuves des) Jeux". "Les spectateurs apprécient chaque moment des compétitions qu'ils attendaient depuis longtemps, a-t-il ajouté. Les festivités en ville sont excitantes et la passion du public, son enthousiasme pour les Jeux, sont   remarquables". "Le mouvement olympique a la chance d'être dans une ville et un pays où le   sport compte autant, a poursuivi M. Rogge. De la part des athlètes, j'aimerais remercier le public britannique pour accueillir aussi chaleureusement aux   athlètes de toutes les nations et leur apporter un tel soutien".


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire