mardi, juillet 31, 2012

Fertilité des sols : M. Benaïssa recommande l’élaboration d’une carte nationale

D.R

Le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, M. Rachid Benaïssa, a appelé les acteurs concernés par la fertilisation à se mobiliser pour collecter l'information liée à l'analyse des sols en vue d'élaborer une carte nationale de la fertilité des sols. Intervenant lors d'une réunion sur les fertilisants et la fertilisation des sols tenue lundi à Alger, le ministre a appelé les acteurs concernés «à se mobiliser pour engager l'opération de collecte de l'information liée à l'analyse des sols à même d'élaborer une carte nationale de la fertilité», indique un communiqué du ministère. M. Benaïssa a souligné que «la connaissance de la composition des sols et la mise de ces données à la disposition des agriculteurs contribueront à l'augmentation des rendements, tout en préservant l'environnement et la qualité des produits agricoles». «L'augmentation de l'utilisation des engrais est nécessaire pour améliorer les rendements», a estimé le ministre insistant sur l'utilisation de ces intrants de manière raisonnée afin d'éviter toute contamination des sols et de préserver la qualité des produits agricoles algériens. Selon les données du ministère, le niveau d'utilisation par les agriculteurs des engrais chimiques a enregistré une hausse ces trois dernières années à la faveur du dispositif de soutien à la fertilisation à hauteur de 20% de son prix, une mesure prise dans le cadre de la mise en œuvre de la politique de renouveau agricole et rural. L'utilisation des fertilisants est ainsi passée de 178.000 tonnes (T) lors de la campagne agricole 2008-2009 à 239.000 T en 2009-2010 et 257.500 en 2010-2011. Néanmoins, la moyenne des engrais utilisée par hectare, à savoir 30 kg, reste en deçà de la moyenne mondiale qui est de 90 kg/ha.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire