mardi, juillet 31, 2012

ES Sétif : l’Entente affûte ses armes à Sousse

Mehdi Ghazi et Nadjem Anab en renfort

L’Entente de Sétif qui entame sa neuvième journée de stage en Tunisie continue de peaufiner sa préparation d’intersaison mais tout en enregistrant des absences de taille. Selon les informations qui nous sont parvenues de Sousse, ce regroupement se déroule dans de bonnes conditions à l’hôtel El-Mouradi Kentaoui.

Le coach sétifien, Hubert Velud, s’est dit, d’ailleurs, ravi du choix des dirigeants de cet endroit qu’il connaît déjà et qui a l’avantage d’être doté de tout ce dont l’équipe a besoin, en ce qui concerne le matériel pédagogique, le terrain qui est doté d’une pelouse impeccable et la salle de musculation.

Mais la fausse note réside essentiellement dans l’absence de quelques joueurs de l’ossature de l’équipe, ce qui risque de porter préjudice au travail de cohésion du groupe tant espéré.

Il s’agit, particulièrement, du capitaine d’équipe Mourad Delhoum, du fer de lance Mohamed Aoudia et d’Amir Karaoui. Rappelons que ce dernier reste toujours bloqué par ce problème de passeport confisqué pour la deuxième année consécutive par les services des Douanes algériennes, suite à une décision de justice. Alors que pour les deux premiers cités, c’est le problème du nerf de la guère qui constitue la véritable raison de leur défection et qui a conduit à un conflit avec la direction du club.

Néanmoins, aux dernières nouvelles, les responsables sétifiens se sont montrés rassurants en affirmant qu’un terrain d’entente a été trouvé et que les deux joueurs étaient attendus hier à Sousse pour rejoindre le groupe.

Si, par ailleurs, les dirigeants du club d’Aïn Fouara sont parvenus à régler difficilement le contentieux avec le latéral gauche Abderrahmane Zaâboub, il n’en est malheureusement pas de même avec le Camerounais Cyril qui refuse toute proposition de solution à l’amiable.

Engagé avec le club sétifien jusqu’au mois de juin 2014 et soutenu par son manager Leo, l’attaquant camerounais n’a pas apprécié d’apprendre très tardivement qu’il n’entrait pas dans les plans de la direction du club. Et que par conséquent, il ne lui restait pas beaucoup de temps pour se trouver un autre club.

Il faut souligner que si ce conflit continue à persister, il empêchera l’ESS de recruter le deuxième joueur africain après le défenseur malien Barry Demba (Al Hillal Soudani).

On apprend, par ailleurs, que le nouvel attaquant sétifien, Nadjem Anab (Waterloo, première division de Belgique), a rejoint le groupe depuis avant-hier. Deux jours plutôt, c’était au tour de Mehdi Ghazi, joueur du club turc Antalya, d’atterrir sur le lieu de résidence du club, en provenance de Turquie. Ce joueur qui aime évoluer au poste de meneur de jeu s’entraîne depuis avec groupe. Il doit, toutefois, convaincre le coach Hubert Velud qu’il a les compétences nécessaires pour mériter une place dans l’échiquier ententiste. Mehdi doit surtout saisir l’opportunité des deux prochains matchs amicaux prévus les 4 et 8 août contre le club El-Emirati pour devenir sétifien. Le coach de l’ESS a, en revanche, refusé la proposition des dirigeants ententistes de faire jouer l’équipe en amical contre le Stade Tunisien.

On comprend aisément les raisons de son «niet», car il garde de mauvais souvenirs après avoir été limogé de son poste d’entraîneur de ce club au mois de mars dernier, suite aux mauvais résultats enregistrés, notamment la défaite concédée à domicile face à l’ES Hammam Sousse (0-2).

Dj. Gherib

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire