mardi, juillet 31, 2012

72 tonnes de vivres et de médicaments acheminées vers Kidal

Une bouffée d’oxygène pour la population

L’Algérie est toujours allée de l’avant quand il a été question de venir en aide aux populations démunies. Dans ce sens, le Croissant-rouge algérien (CRA) s’est chargé de transporter 70 tonnes de produits alimentaires de première nécessité et pas moins de deux tonnes de médicaments vers la ville de Kidal contrôlée par le mouvement d’Ançar-Eddine et surtout d’évaluer les besoins des populations pour des aides peut-être plus conséquentes.

 

En effet, le Croissant-Rouge algérien est à la tête une caravane d’aide humanitaire au nord du Mali depuis le début du mois de juillet. C’est le deuxième grand convoi, après celui acheminé le 9 juillet dernier vers Gao. Ce dernier s’est ébranlé à partir de la ville frontalière de Bordj Badji Mokhtar pour se diriger vers Kidal. Trois semi-remorques transportant les aides humanitaires et trois 4 x 4 forment le convoi.

La première partie des aides humanitaires a été distribuée dans la ville de Tessalit, ville contrôlé aussi par le mouvement d’Ançar-Eddine. Le chef du groupe d’Ançar Eddine a demandé au président du CRA, le Dr Benzeguir, le chargement des 20 tonnes de produits alimentaires (riz blanc, dattes, sucre, huile…) ainsi qu’une quantité de médicaments destinés à Tessalit. Cette initiative permet de gagner du temps en faveur des populations locales, puisque les aides humanitaires leur seront livrées dans les plus brefs délais. Le reste des aides humanitaires été acheminé vers Kidal.

Selon le Dr Benzeguir, la mission comporte plusieurs étapes ; la première consiste à l’acheminement des dons de première nécessité, notamment les produits alimentaires et les médicaments. consistent à évaluer et voir l’état des populations, et régler certains problèmes notamment de l’eau et l’hôpital.

Après avoir évalué la situation, la mission permettra la mise en place d’un projet pour de venir en aide aux populations de la région de Kidal, en particulier, et à celles du nord du Mali en général. Le résponsable a indiqué que le Croissant Rouge algérien est très connu dans cette région frontalière. Depuis plus de 20 ans où répond favorablement aux appels de ses populations pour leur venir en aide.

De son côté, le Dr Adel Ghebouli, coordinateur national de programme au CRA et chef de la mission a indiqué qu’après une évaluation de la situation au niveau de l’hôpital de Tessalit et celui de Kidal, nous avons constaté qu’il y a un manque flagrant de médicaments, de matelas et de draps. Après une rencontre avec le directeur de l’hôpital de Kidal, nous avons convenu de faire venir ici des équipes médicales et paramédicales pour aider les infrastructures hospitalières maliennes». En plus des équipes médicales et paramédicales, l’hôpital de Kidal a besoin d’un groupe électrogène qui leur permettra de maintenir en marche les infrastructures hospitalières 24 heures sur 24. Cela permettra aussi de maintenir la chaîne froid et de conserver dans de bonnes conditions les médicaments.

Le président du Croix Rouge malien, M. Assilakane a indiqué que «l’Algérie était toujours aux côtés des populations fragiles qui traversent des moments extrêmement difficiles». Et de continuer : «Je tiens à remercier sincèrement, au nom de la population de Kidal, le Croissant-Rouge algérien pour son soutien permanant aux populations démunies. M. Assilakane a indiqué que «la population de Kidal a besoin de beaucoup de choses, notamment de l’eau, des médicaments, des spécialistes en médecine et surtout d’électricité.

La crise alimentaire que traverse le nord du Mali, ainsi que dans toute la région du Sahel s’aggrave de jour en jour : pas d’eau potable, plus d’électricité, manque de denrées alimentaires. Cela est la conséquence, notamment, du conflit armé. Selon le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), plus de trois millions de personnes sont soncernées..

De notre envoyé spécial à Kidal Mohammed Zerrouki

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire