lundi, avril 30, 2012

CARNET DE CAMPAGNE : Les citoyens réprouvent, les candidats insistent

Les citoyens sont appelés à choisir des candidats ayant les capacités de bien représenter le peuple
Les citoyens sont appelés à choisir des candidats ayant les capacités de bien représenter le peuple
Mustapha Boudina, président du MCL
«Investissez dans la révolution scientifique»

Le président du Mouvement des citoyens libres (MCL), Mostefa Boudina, a appelé, hier à Annaba, les Algériens, en particulier les jeunes, à prendre conscience du caractère «décisif» des élections législatives du mois de mai prochain et à «s'investir dans la révolution scientifique, le savoir et les technologies».
«L'exploitation du savoir-faire permettra de placer l'Algérie sur la bonne voie et de résoudre les problèmes de l'ensemble du peuple, en particulier des jeunes», a-t-il indiqué lors d'un meeting électoral.
Pour le président du MCL, «il appartient aux jeunes, aux travailleurs et aux femmes de ce pays, ainsi qu'à toutes les autres catégories sociales, de s'armer de conscience et d'intelligence, le jour du scrutin, pour former une force capable de mettre en échec les partisans de la continuité».
Pour cela, a-t-il poursuivi, tous les citoyens sont appelés à choisir des candidats ayant les capacités de bien représenter le peuple, de participer à l'élaboration des lois de la République et de contrôler l'exécutif.
Abdelaziz Belaïd, président du Front El Moustakbal
«Il faut corriger les comportements immoraux»

Le président du Front
El Moustakbal, Abdelaziz Belaïd, a effectué hier une visite de proximité à Annaba, dans le cadre de la campagne de son parti pour les législatives. Réitérant son appel pour un débat national, il a soutenu qu'un tel débat, serein et responsable, est «susceptible d'apporter des solutions aux problèmes des Algériens».
«En tant que jeune parti, le Front El Moustakbal veut attirer en son sein le maximum de personnes compétentes et intègres pour contribuer à la correction des comportements immoraux dans la gestion actuelle des affaires du pays», a-t-il affirmé. Le président du Front El Moustakbal a expliqué que les jeunes ont perdu l'espoir à cause de l'absence de perspectives en matière d'emploi et d'amélioration de leurs conditions sociales et matérielles.
Pour M.Belaïd, l'Algérie dispose de tous les moyens humains et matériels pour construire une économie forte et une société moderne à condition, selon lui, de «lutter sans relâche contre les fléaux du régionalisme et du clientélisme».
«L'opportunité des élections législatives du 10 mai prochain doit être saisie pour mettre l'Algérie sur la bonne voie du développement et de la démocratie», a-t-il soutenu.
Ali Boukhezna, président du MEN
«Le 10 mai ouvrira de nouveaux horizons»

Le président du Mouvement de l'entente nationale (MEN), Ali Boukhezna, croit que les législatives du 10 mai ouvriront de nouveaux horizons et assureront l'avenir politique de l'Algérie.
Au cours d'un meeting animé hier à Tébessa devant une assistance modeste, M.Boukhezna a souligné que ces élections marqueront une «étape décisive» dans le cheminement du pays «dès lors qu'elles permettront d'ouvrir un passage vers l'instauration d'une nouvelle Constitution, fondée sur une véritable démocratie et la justice sociale». Il a considéré, dans ce contexte, que ce «passage» ne peut être emprunté qu'à travers une participation massive des électeurs, lors du prochain scrutin.
L'orateur a appelé à «faire confiance» aux candidats de son parti politique qui se sont engagés, selon lui, à «tenir toutes les promesses du parti en matière de prise en charge les préoccupations des citoyens, den particulier celles des jeunes, pour les soumettre à la future Assemblée nationale».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire