samedi, mars 31, 2012

Seuls 18 partis et deux indépendants sont en lice



A Boumerdès, 18 partis seulement ainsi que deux groupes d’indépendants sont officiellement en lice pour le prochain scrutin législatif.
Dix sept autres groupes de postulants, dont sept affiliés à des nouveaux partis politiques, n’ont pas pu déposer leurs dossiers à la DRAG au délai prévu à cet effet. Et comme dans d’autres régions du pays, le FLN dans cette wilaya fait (déjà) l’objet de critiques acerbes émanant d’une bonne frange de ses militants. On reproche à l’état major du plus vieux parti d’avoir reconduit le député sortant, M. Djaadi Brahim, en le plaçant comme tête de liste. Et plus grave encore, selon les protestataires, « l’instance suprême du parti a marginalisé les cadres des Kasmas de l’Est de Boumerdès ». Dans cette liste, les femmes sont placées à partir de la septième place, s’offusque-t-on encore. En réaction à cet état de fait, trois cadres du FLN, à leur tête la député sortante, Mme Dahmani, ont retiré leurs dossiers de candidature à la dernière minute. D’autres partis s’apprêtent, dans le calme, à s’engager dans la bataille du scrutin du 10 mai. Le RND a, ainsi, jeté son dévolu sur un élu APW, M. Djenati en l’occurrence, originaire de Khemis El Khechna. Il est secondé par Mme Mekanef, médecin et présidente de l’association locale de lutte contre l’analphabétisme. Le FFS mise sur son premier secrétaire, Ali Laskri, qu’on retrouve donc en tête de liste, suivi de maire de Naciria, Ben Ameur Belkacem.
Dans la liste du MPA (ex UDR), M. Belkacem Moussa, cadre à l’EPLF de Boumerdès, occupe la première place, suivi de M. Magache, entrepreneur originaire de la commune de Keddara. Le Front du changement, ex aile dissidente du HMS de Bougherra Soltani, a renouvelé sa confiance au député sortant Mohamed Mansour, enseignant au cycle secondaire. Le vice-président de la commune de Boumerdès se retrouve, lui, en tête de liste du « parti des libres », a-t-on signalé, alors le FNA a placé un jeune, du nom de Bournissa, à la tête de sa liste locale pour ces élections législatives.

Salim Haddou 

{lang: 'fr'}

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire