jeudi, mars 29, 2012

LEURS RAPPELS SERONT VERSÉS EN AVRIL : 160 milliards de dinars pour les enseignants

Le ministre de l'Education nationale, Boubakeur Benbouzid, a instruit hier les directeurs de l'Education de wilaya de procéder au «versement des rappels» liés aux nouveaux régimes indemnitaires issus des nouveaux statuts de l'Education nationale. Afin de mener à bien cette «bonne nouvelle» pour les enseignants, indique une source proche du ministère, ce sont pas moins de «160 milliards de dinars» qui ont été débloqués pour satisfaire un tant soit peu les revendications des enseignants qui remontent à plusieurs mois. Ces revendications ont été menées tambour battant par les syndicats Cnapest ou Fnte... qui aspiraient à une unification du régime indemnitaire de tous les corps du secteur de l'Education nationale et surtout l'alignement du régime indemnitaire de l'Education sur celui des autres secteurs de la Fonction publique (Douanes, Finances...). Pour rappel, le régime indemnitaire concernant notamment les corps spécifiques, a été satisfait suite à la publication d'un décret exécutif du 26 octobre dernier signé par le Premier ministre. Cet arrêt avait été modifié et complété par de nouvelles dispositions qui avaient pour objectif de «corriger certaines lacunes et insuffisances» dénoncées par différents syndicats du secteur. Faut-il rappeler aussi que l'ancien décret exécutif avait été complété par un nouvel «article 9 bis» qui accorde aux différents personnels de l'éducation nationale, enseignants, orientation scolaire, laboratoire, intendance... une indemnité de soutien scolaire et du traitement pédagogique calculée mensuellement à hauteur de 25% du traitement de base. Dans un communiqué rendu public lundi, le conseil de wilaya du Cnapest, tout en prenant acte de l'acceptation de certains amendements qu'il a initiés, exhorte la commission ad hoc (commission interministérielle) de prendre en charge d'autres propositions relatives à: l'intégration au grade de professeur formateur des professeurs d'enseignement secondaire (PES) et professeurs ingénieurs ayant respectivement 20 ans et 18 ans d'expérience, l'intégration des professeurs certifiés à l'enseignement fondamental (Pcef), exerçant dans le secondaire, au grade de PES, la revalorisation et la régularisation financière à partir du 01/01/2008 des postes supérieurs et enfin, l'établissement de passerelles qui permettent aux PES de postuler aux concours de directeur et d'inspecteur de l'enseignement moyen. L'indemnité de documentation pédagogique servie mensuellement aux personnels enseignants, personnels d'éducation, de l'orientation et guidance scolaires, ainsi qu'aux personnels de l'alimentation scolaire a été ainsi élargie aux personnels de laboratoire. Elle est fixée à des montants forfaitaires allant de 2000 DA pour les fonctionnaires classés à la catégorie 10 et moins, 2500 pour la catégorie 11 et 12 et 3000 DA pour la catégorie 13 et plus.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire