samedi, mars 31, 2012

Le wali de Tizi-Ouzou présent à Iboudrarène


Le wali de Tizi-Ouzou a été, hier, l’hôte de la commune d’Iboudrarène où il a pris part à la cérémonie officielle de la commémoration du 53ème anniversaire de la mort des colonels Amirouche et Si El Haouès qu’ont organisée les jeunes du village Tassaft Ouguemoun, en collaboration avec leur comité de village et l’APC d’Iboudrarène.
Accompagné d’une importante délégation de l’exécutif de la wilaya et des élus à l’APW, M. Abdelkader Bouazghi a été accueilli à Tassaft par le président de l’APC d’Iboudrarène et les autorités locales de la daïra de Beni Yenni. Etaient également présents, des sénateurs, des représentants de partis politiques ainsi que des délégations d’anciens combattants de la wilaya III et de la fédération de France. Au carré des martyrs de Tassaft, il fut procédé à une cérémonie de recueillement avec l’observation d’une minute de silence et la levée des couleurs nationales avant le rituel dépôt de gerbes de fleurs à la mémoire des « martyrs d’hier et d’aujourd’hui ». A cette occasion, un hommage a été rendu aux deux colonels, Amirouche Aït Hamouda et Hamouda Ben Abderezzak dit Si El Haouès, tombés au champ d’honneur le 29 mars 1959 du côté des monts de Boussaada, dans la wilaya de M’sila, mais aussi à tous les Chouhada de la guerre de libération nationale,« de vrais combattants et non les Moudjahiddines de la poste », comme les a qualifiés M. Si Ouali Aït Ahmed, ancien secrétaire de la wilaya III, qui a servi sous les ordres d’Amirouche et du Colonel Mohand Oulhadj qui lui a succédé à la tête de cette wilaya, lors d’une conférence qu’il a animée, la veille, en compagnie de Makhlouf Oulhadj, fils du colonel Mohand Oulhadj et de si Amer Azwaw.
Un hommage a été rendu également aux martyrs de la démocratie, dont les deux patriotes Djaâfar Ouahioune et Kamal Aït Hamouda, assassinés par les terroristes islamistes en 1997, et à Azeddine Yousfi, assassiné le 29 mars 2002, à l’âge de 36 ans, par des gendarmes de la brigade de Tassaft durant les évènements du printemps noir de Kabylie. La clôture de cette commémoration a eu lieu dans l’après-midi d’hier, au niveau de la cantine scolaire de l’école primaire de Tassaft, avec une cérémonie de remise des prix aux gagnants des 4 premières places du cross communal, organisé pour les benjamins, les minimes et les juniors, ainsi que du tournoi de football, des activités sportives qui ont été organisées par les jeunes du village Tassaft, en marge des activités officielles de cette commémoration et dont l’APC d’Iboudrarène a assuré la prise en charge et l’organisation.    

Nassim Zerouki

{lang: 'fr'}

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire