vendredi, mars 30, 2012

«L'ÉTHIQUE» À GÉOMÉTRIE VARIABLE D'AL JAZEERA SCANDALISE LES ALGÉRIENS : Le respect des morts «à la tête du client»

En Algérie, Al Jazeera est même devenue le média par excellence de la propagande des terroristes islamistes
En Algérie, Al Jazeera est même devenue le média par excellence de la propagande des terroristes islamistes
Les Algériens se sont réveillés hier matin avec la gueule de bois. En effet, les explications données par la chaîne qatarie Al Jazeera sur les raisons qui l'ont poussée à ne pas diffuser le montage vidéo, dont elle avait été destinataire, des tueries commises en France par Mohamed Merah, ont scandalisé. «Conformément à son code de l'éthique et compte tenu du fait que les vidéos n'ajoutent aucune information qui ne soit pas déjà du domaine public, Al Jazeera ne diffusera pas leurs contenus», a expliqué dans un bref communiqué un porte-parole de la chaîne qatarie. Selon le communiqué, les vidéos intitulées Al-Qaïda attaque la France, reçues par le bureau de la chaîne à Paris, avaient été remises à la police française. «Déontologiquement parlant, on a vu qu'il n'y a pas d'info, que cela touchait au respect des morts, des victimes. C'est tout», a déclaré le chef du bureau de Paris d'Al Jazeera, Zied Tarrouche. Ce communiqué a le moins que l'on puisse dire écoeuré la rue algérienne, qui n'est pas pour la diffusion de ces images loin s'en faut, mais bien contre la manière avec laquelle la chaîne satellitaire qatarie agit. De fait, ce genre d'images est fortement dénoncé par la population qui a eu son lot d'attentats terroristes. Aussi, c'est «l'éthique» aux deux poids, deux mesures de la chaîne qatarie qui a scandalisé les Algériens. La valeur de l'être humain diffère-t-elle d'une personne à une autre? Les victimes de Merah ont-elles plus de valeur que les victimes des terroristes islamistes en Algérie? C'est en tout cas ce que le communiqué d'Al Jazeera laisse sous-entendre, quand cette chaîne avait diffusé à satiété les images des maquis terroristes du GIA, glorifiant quasiment les assassinats des Algériens par ces groupes terroristes islamistes. En effet, comment expliquer que cette chaîne qui n'a pas, donc, hésité à diffuser pendant des années les vidéos les plus macabres des attentats et massacres terroristes perpétrés en Algérie - Al Jazeera est même devenue le média par excellence de la propagande des terroristes islamistes en Algérie qui lui envoyaient directement des images des attentats menés contre la population - se découvre soudain des scrupules vis-à-vis de la vie humaine? Pis! Cette chaîne qui parle maintenant d'éthique journalistique et de respect des victimes, n'a pas éprouvé une telle réserve quand elle avait osé publier un sondage sur son site Internet, en posant la honteuse question: «Êtes-vous en faveur des attentats d'Al Qaîda en Algérie?» La réponse comportait tout simplement un «oui» et un «non». A en croire les résultats, 54% des sondés affirmaient (?) «soutenir les actions terroristes en Algérie». Ce qui confirme encore une fois la responsabilité de cette chaîne dans la propagande terroriste et son rôle de porte-parole du Gspc et d'Al Qaîda, un rôle qu'elle qualifiait de «simple diffusion d'informations». Mais cette fois-ci, «la simple diffusion d'informations» est miraculeusement devenue que «les vidéos n'ajoutent aucune information qui ne soit pas déjà du domaine public»... Le canal de la terreur, s'est transformé d'un seul coup en une chaîne des plus «respectueuses» de la déontologie et qui ne fait pas dans «le sensationnel». Wawe! On se serait dit soulagé et content que cette «chaîne» se soit calmée si on ne savait pas ce qui se cache derrière cette volte-face. C'est tout simplement une question d'intérêt. Les enjeux du Qatar en France sont énormes. Les investissements du petit Emirat dans l'Hexagone sont trop gros pour que cette chaîne se permette le luxe de froisser ses partenaires français, surtout après les menaces du président Nicolas Sarkozy. Al Jazeera reste néamoins une chaîne de propagande terroriste...! Le fait est que les attentats terroristes perpétrés en Algérie ne sont pas les seuls qu' Al Jazeera ait diffusé. La preuve en est les images des corps des enfants déchiquetés de Ghaza, ceux d'otages de terroristes, égorgés, les attentats contre des appelés algériens dans le maquis, l'exécution de Saddam Hussein, Ben Laden jeté à la mer, El Gueddafi lynché puis exposé comme une bête pendant des jours sur un matelas crasseux à même le sol... Cela n'a en rien, éveillé la «conscience», «éthique», de la chaîne qatarie. Et pour cause, les images de ces victimes ne menacent pas les intérêts du Qatar... Voilà donc comment on mesure la valeur des êtres humains en espèces sonnante et trébuchantes... Scandaleux!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire