mardi, février 28, 2012

JEAN-PIERRE CHEVÈNEMENT EN EST CONVAINCU : «François Hollande va améliorer les relations algéro-françaises»

L'arrivée de François Hollande au pouvoir permettra de renouveler les relations algéro-françaises.
La conviction émane du sénateur et ancien ministre français de la Défense, Jean-Pierre Chevènement. Selon des propos rapportés par toutsurlalgérie, Chevènement est convaincu que François Hollande, candidat socialiste, sortira vainqueur de la prochaine élection s présidentielle française dont le premier tour est prévu en avril 2012. «J'ai une petite préférence. Vous devinez laquelle.», a-t-il déclaré dimanche dernier au Palais de la culture Imama de Tlemcen, en marge du colloque international «Abdelkader, homme de tous les temps», organisé par le Centre national de recherches préhistoriques, anthropologiques et historiques (Cnrpah).
Chevènement a estimé que la célébration de cette année du cinquantième anniversaire de l'indépendance de l'Algérie est un tremplin pour «aller plus loin vers l'avenir dans les relations avec la France». «Je regarde l'Algérie avec des yeux que j'essaie de renouveler», a-t-il dit. Le président de l'Association France-Algérie, 72 ans, n'aime pas qu'on parle de «pardon» à propos des crimes commis par le colonialisme français en Algérie. «Le pardon est une notion religieuse. C'est la conscience des erreurs commises qui est importante», a-t-il noté.
D'après lui, la conscience est une notion républicaine qui peut rapprocher les Algériens et les Français. Mais, il a reconnu que le colonialisme fut «quelque chose d'insupportable» pour le peuple algérien. Selon toutsurlalgérie, l'ancien ministre français de l'Éducation a, par ailleurs critiqué les récentes déclarations de Claude Guéant, ministre de l'Intérieur et supporter connu du candidat Nicolas Sarkozy à la présidentielle, sur les civilisations.
Des déclarations qualifiées d'absurdes. «Il y a des vérités humaines fondamentales qui transcendent les civilisations et qui permettent le dialogue des cultures. Il y a bien entendu des identités différentes modelées par l'histoire et les religions, mais cela n'empêche pas les gens de se comprendre», a-t-il soutenu. Face à des étudiants de droite, Claude Guéant avait déclaré le 4 février dernier que «les civilisations ne se valaient pas». Toutsurlalgérie précise qu'il avait prétendu que «les civilisations qui défendent l'humanité nous paraissent plus avancées que celles qui la nient».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire