lundi, janvier 30, 2012

SON PARTI A ÉTÉ AGRÉÉ HIER : Abdelmadjid Menasra jubile

Le parti de Abdelmadjid Menasra, le «Front du changement» a reçu son agrément hier de la part des services du ministère de l'Intérieur. «Nous avons enfin eu notre agrément» a confirmé M.Menasra à L'Expression ajoutant que son parti ainsi agréé tiendra son congrès les 17 et 18 février prochain. Les membres fondateurs du parti politique dénommé «Front du changement», présidé par Abdelmadjid Menasra, ont été autorisés à tenir leur congrès constitutif, a indiqué le ministère de l'Intérieur et des Collectivités locales dans un communiqué.
Cette autorisation a été accordée par le ministère de l'Intérieur après que les membres fondateurs du «Front du changement» eurent procédé aux «changements nécessaires pour la conformité avec les dispositions de la loi», précise-t-on de même source. Elle s'inscrit aussi dans le cadre de la poursuite de l'examen des dossiers de création des partis politiques, déposés au niveau du ministère de l'Intérieur et des Collectivités locales et en application des dispositions de la loi organique n° 12 - 04 du 12 janvier 2012 relative aux partis politiques.
Le ministère de l'Intérieur avait annoncé, mardi dernier, que dix nouveaux partis politiques avaient été autorisés à tenir leurs congrès constitutifs. Il s'agit du Mouvement des citoyens libres (MCL), Union pour la démocratie et la république (UDR), Parti de la liberté et la justice (PLJ), Front de la justice et du développement (FJD - El Adala), Jil Jadid (JJ), Front national pour la justice sociale (Fnjs), Front de l'Algérie nouvelle (FAN), Front El Moustakbal (FM), Parti des Jeunes (PJ) et Parti El Karama (PK).
Le ministère de l'Intérieur avait rappelé que la délivrance des arrêtés portant agrément des partis politiques était subordonnée à l'étude de conformité du dossier du congrès constitutif avec les dispositions de la loi relative aux partis politiques. Il avait indiqué, en outre, que l'examen de nouveaux dossiers de création de partis politiques «sera engagé avec diligence et (...) au fur et à mesure de leur finalisation par les membres fondateurs avec lesquels les services du ministère de l'Intérieur demeurent en contact».
Le ministre de l'Intérieur, M.Daho Ould Kablia, avait affirmé que si les dossiers d'agrément de partis correspondaient aux dispositions de la loi «ils seront acceptés sans problème».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire