mardi, janvier 31, 2012

La sécurité renforcée à Barbacha


La grève générale organisée par les citoyens de Barbacha, le 24 du mois en cours, à l’appel des associations des différents villages relevant de ladite municipalité, et à laquelle ont adhéré tant les commerçants que les fonctionnaires des institutions étatiques (mairie, daïra, poste…etc.) pour dénoncer l’insécurité et l’anarchie qui règnent en maître dans cette région montagneuse, a eu un écho favorable de la part des autorités concernées.
En effet, selon l’un des représentants du mouvement associatif local, les hauts responsables de la sécurité de la wilaya, en l’occurrence le commandant du secteur et le chef du groupement de la Gendarmerie, ont promis de renforcer la sécurité à Barbacha, notamment la nuit et durant les journées du souk hebdomadaire, en attendant l’implantation définitive d’une sûreté de daïra au niveau de cette localité.
Cette situation d’anarchie, surtout au centre-ville, caractérisée par des comportements indécents de certains énergumènes durant la nuit, des vols à répétition et une prolifération flagrante du marché informel, est due, selon notre interlocuteur, à l’absence des forces de l’ordre. Par conséquent.
L’implantation, dans l’urgence, d’une sureté de daïra s’impose avec acuité. A souligner qu'une brigade de la Gendarmerie nationale qui existait, auparavant, au niveau de cette région a été délocalisée suite aux évènements tragiques de 2001 qui ont secoué toute la Kabylie.

Boualem Slimani

{lang: 'fr'} tweet

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire