mardi, janvier 31, 2012

Boumerdès : Les bénéficiaires du pré-emploi réclament des postes permanents


Réclamant principalement la permanisation dans leur poste de travail, des dizaines de bénéficiaires du pré-emploi ont improvisé hier, un sit-in devant le siège de la wilaya de Boumerdès.
“Non à la marginalisation de notre corporation”, “Stop à l’esclavage”, “Nous voulons des postes stables”, ces slogans ont été scandés par intermittence, ce lundi, par les manifestants qui répondaient alors, en fait, à l’appel d’une journée de protestation lancé par le Snapap. Les protestataires ont mis en avant, à cette occasion, les revendications suivantes : suppression du contrat de travail renouvelable, gel des concours de recrutement au niveau national, tout en accordant la priorité aux jeunes diplômés en poste, octroi d’une allocation aux diplômés en chômage, en attendant leur recrutement. De nombreux employés contractuels, en effet, tant à Bordj Ménaiel qu’à Si Mustapha ou dans d’autres commues environnantes, n’ont pas été payés depuis plusieurs mois. “peut-on vivre sans sou ?”, s’indigne un groupe de jeunes, en rappelant qu’ils ont moult fois bloqué, ces derniers mois, la route dans leur village, en signe de protestation contre cet état de fait. D’autres protestataires n’ont pu s’empêcher, hier, d’extrapoler : “On nous refuse la permanisation, alors que les salaires qu’on perçoit ne permettent qu’une survie, durant une semaine, selon le dispositif d’insertion professionnelle, ces mensualités varient entre 8 000 et 15 000 DA.

Salim Haddou

{lang: 'fr'} tweet

1 commentaire: