mardi, janvier 31, 2012

Abdelhamid Mehri n’est plus


L’ancien secrétaire général du Front de Libération Nationale (FLN), Abdelhamid Mehri, est décédé hier à l’âge de 86 ans à l’hôpital militaire de Aïn Naâdja à Alger, des suites d’une maladie. Né le 3 avril 1926 à Constantine, le défunt a occupé le poste de ministre des Affaires nord-africaines après la constitution du Premier gouvernement provisoire (GPRA) et a été également ministre de l'Information et ambassadeur dans plusieurs pays. Grand militant de la cause nationale, Abdelhamid Mehri s’engage dans les rangs du Parti du Peuple Algérien (PPA) puis du Mouvement pour le Triomphe des Libertés Démocratiques (MTLD) dans lequel il était membre du comité central. Arrêté en novembre 1954, il reste en prison jusqu’en avril 1955. Quelques mois plus tard, il est désigné au sein de la délégation extérieure du Front de Libération Nationale et occupe le poste de membre du Conseil National de la Révolution Algérienne, puis celui de membre du Comité de Coordination et d'Exécution. Avant de prendre la direction du FLN, Abdelhamid Mehri a été ambassadeur d'Algérie en France, entre 1984 et 1988. L’homme qui s’est retiré de la vie politique au lendemain de son retrait de la tête du FLN en 1996, a été l’un des signataires, au nom du FLN, du très controversé contrat de Rome, en 1995, aux cotés de Hocine Aït Ahmed et des dirigeants du FIS dissout.

A. C.

{lang: 'fr'} tweet

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire