vendredi, décembre 30, 2011

BÉJAÏA : Il pleut sur la ville et il neige en montagne

Le temps s'est gâté à Béjaïa. Il le restera encore durant tout le week-end. La basse Kabylie est traversée par une vague de froid qui persiste depuis trois jours. Des chutes de neige et de pluie continuaient encore hier à envenimer le quotidien des citoyens déjà difficile à la moindre goutte de pluie. Les services de la météo ont enregistré 14 mm de pluie hier. Ils ont annoncé un bulletin météo spécial (BMS) portant sur des chutes de pluie encore plus conséquentes aujourd'hui. Au mois 50 mm de pluie seront au rendez-vous aujourd'hui. Il en est de même pour les chutes de neige annoncées à partir de 1000 m environ.
Conséquemment à ces intempéries, des glissements de terrain et éboulements ont été enregistrés dans la wilaya de Béjaïa. A Imaâdhan dans la commune de Oued Ghir, sur un chemin communal s'est produit un glissement de terrain. La route a été fermée pendant un long moment. Sur la RN 9 des éboulements et inondations ont été signalés au niveau de Bordj Mira et Kherrata. Le tunnel de Kherrata était inondé comme d'habitude en pareille période. Au niveau des gorges entre Bordj Mira et Kherrata, des éboulements ont survenu bloquant totalement la circulation routière. Des services de la DPT étaient sur place pour dégager les accès. Il en est de même pour la couche de neige qui a couvert l'axe routier au niveau de Tizi N'Bechar. Pour rappel, le ministre des Travaux publics avait annoncé lors de sa visite en novembre passé dans la wilaya de Béjaïa, l'octroi d'une enveloppe financière conséquente de 60 milliards de centimes pour le réaménagement du tunnel, et des travaux d'aménagement sur la RN 9 de façon à mettre fin aux éboulements et glissement de terrain. Les travaux en question ne sont pas encore entamés alors que l'hiver se fait déjà rude.
Dans la ville de Béjaïa plusieurs quartiers ont été inondés comme d'habitude en pareille période. Une période qui n'a de valeur que de mettre à nu une gestion locale défaillante. Mais, le quartier le plus touché reste celui d'Amriw au niveau du chantier de la trémie. La route est inondée. Des automobilistes ont eu de la peine à la traverser.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire