lundi, octobre 31, 2011

Le président Bouteflika inaugure le poste de commande centralisée du métro d’Alger

ALGER - Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a inauguré lundi à Alger le poste de commande centralisée du métro d’Alger, situé au niveau des Annassers (ex-Ruisseau). D’une longueur initiale de 9,5 km, le métro d’Alger desservira dix stations implantées dans les communes de Bachdjarah, El Magharia, Hussein Dey, Sidi M’hamed et Alger-Centre.

Le projet du métro d’Alger comprend plusieurs extensions en vue d’atteindre, en 2020, un réseau de 40 km allant de Dar El Beïda à Draria.

Faute de ressources financières, ce projet lancé au début des années 1980, avait été suspendu pendant plusieurs années, voire totalement mis à l’arrêt, avant d’être relancé à la faveur du Plan de soutien à la relance économique 2000-2005 et du Plan complémentaire de soutien à la croissance 2005-2009.

Le projet aura coûté 90 milliards DA sans les travaux d’extension, dont une bonne partie a été déjà engagée et qui devraient porter à 139 milliards DA son coût total, rappelle-t-on.

Les essais à blanc, avant l’exploitation commerciale du métro d’Alger, avaient débuté l’été dernier, une dizaine de rames ayant effectué plusieurs rotations de jour comme de nuit.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire