lundi, octobre 31, 2011

Le président Bouteflika inaugure le métro d’Alger

ALGER - Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a inauguré lundi aux Annassers (ex-Ruisseau) le métro d’Alger à l’occasion d’une visite de travail et d’inspection dans la wilaya d’Alger.

A l’issue de la cérémonie d’inauguration, le chef de l’Etat, accompagné d’une délégation et de journalistes, a pris le métro en direction de la station de la Grande poste.

Le réseau du métro d’Alger qui s’étend sur une distance initiale de 9,5 km et qui relie 10 stations dans les communes de Bachdjarah, El Magharia, Hussein Dey, Sidi M’hamed et Alger-centre connaitra des extensions et atteindra 40 km de Dar El Beida à Draria à l’horizon 2020.

Le métro comprendra dans une première étape les stations de Hay El Badr, Ain Naadja, la Grande poste et la place des Martyrs avant de relier Bab Ezzouar, Baraki, Chevalley, Cheraga, Ouled Fayet et Draria.

Faute de ressources financières, ce projet lancé au début des années 1980, avait été suspendu pendant plusieurs années, voire totalement mis à l’arrêt, avant d’être relancé à la faveur du Plan de soutien à la relance économique 2000-2005 et du Plan complémentaire de soutien à la croissance 2005-2009.

Le projet aura coûté 90 milliards DA sans les travaux d’extension, dont une bonne partie a été déjà engagée et qui devraient porter à 139 milliards DA son coût total, rappelle-t-on.

Les essais à blanc, avant l’exploitation commerciale du métro d’Alger, avaient débuté l’été dernier, une dizaine de rames ayant effectué plusieurs rotations de jour comme de nuit.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire