dimanche, octobre 31, 2010

Mohamed Merzougui: Un homme de grand engagement et de conviction

Pour évoquer le parcours militant extrêmement riche de Mohamed Merzougui, ce sont des acteurs de la lutte qui ont été conviés à en parler à travers M. Mustapha Zekraoui, Maître Amar Bentoumi qui a été défenseur de Merzougui, face à la "justice" coloniale, M. Mustapha Fettal, le Dr Amar R'khila a dans une brève introduction situé la période pendant laquelle la région d'Alger a connu une effervescence politique importante à la veille du déclenchement de la lutte de Libération nationale.

Tous, compagnons du regretté Mohamed Merzougui, ont fait ressortir les traits de caractère de la personnalité du défunt , militant endurci qui a été de toutes les actions ayant préparé la lutte de Libération nationale. Il était de ceux qui croyaient que l'indépendance nationale ne pouvait venir que de la lutte armée. Il a consacré à cet idéal, sa jeunesse et son parcours politique.

M. Mohamed Merzougui et Mustapha Zekraoui s'étaient notamment connus dans les geôles coloniales où ils ont mené ensemble un travail de sensibilisation auprès des détenus politiques. M. Mustapha Zekraoui a fait , lors de son intervention, la génèse des évènements qui ont abouti au déclenchement de la lutte, les crises politiques qui se sont succédé au sein du mouvement nationaliste qui ont éveillé l'attention de tous sur l'inéluctabilité de la lutte armée.

Lui succédant, Maître Amar Bentoumi, a relaté l'amitié profonde qui liait Didouche Mourad et Mohamed Merzougui dès le lycée technique de Ruisseau où ils étudiaient ensemble.

Mohamed Merzougui a débuté sa vie militante très jeune, à l'âge de 17 ans. Il a participé à toutes les étapes de la lutte relève M Bentoumi qui a été un proche compagnon du défunt. Son travail au sein du PPA, au sein de l'organisation secrète (OS), dont il a fait partie, Mohamed Merzougui était membre du groupe des "22". Mohamed Merzougui a côtoyé tous ceux qui ont marqué la lutte de Libération nationale. Il était partisan, relève Maître Amar Bentoumi, de la lutte clandestine à la veille du déclenchement de la lutte.

Il a activé pour cela au sein de l'OS dont le premier responsable était Mohamed Belouizdad. L'OS a été, on le sait, décimée à travers les arrestations de certains de ses membres surtout ceux en activité dans le Constantinois. Maître Amar Bentoumi souligne que l'OS avait été créée à un moment de grande exaspération des populations qui faisaient face à la féroce répression de l'armée et de la police coloniale.

La population réclamait des armes pour se défendre, estimant que les élections n'étaient qu'un pis- aller. L'OS était composée d'environ 2.000 membres dont 500 avaient été arrêtés. Certains sont devenus des responsables politiques Bitat, Boussouf, Bouchaïb, entre autres. Les intervenants ont voulu en retraçant l'itinéraire politique du militant Mohamed Merzougui, montrer sa capacité de mobilisation, le sens élevé du sacrifice comme l'aura souligné M. Mustapha Fettal, autre compagnon du regretté moudjahed M. Mohamed Merzougui était connu dit-il pour sa modestie, son aptitude à travailler dans la clandestinité en faisant preuve d'une redoutable efficacité. Il a été à la base de multiples opérations ayant permis au mouvement nationaliste d'être prêt pour le déclenchement de la Révolution de Novembre.

La rencontre d'hier qui a regroupé comme à l'habitude de nombreux compagnons d'armes du défunt, des universitaires et représentants des médias a été celle d'un moment d'intense émotion vécue en présence de la famille du défunt. Tous ont porté témoignage d'un homme déterminé et résolu, un homme de conviction qu'il est demeuré au lendemain de l'indépendance, où il a exercé dans différents postes de responsabilité.

Homme de droiture comme l'a qualifié, M. Mustapha Fettal, M. Mohamed Merzougui a eu un itinéraire politique durant lequel il n'a en rien dérogé aux principes qui ont présidé à ses engagements en faveur de la lutte armée. Des distinctions ont été remises à la famille du défunt par le directeur général d'El Moudjahid, M. Abdelmadjid Cherbal et M. Mechati membre du Groupe des 22.

source: Elmoudjahid

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire