dimanche, octobre 31, 2010

Algérie: Un réseau de trafic de véhicules démantelé à Oran

Un important réseau spécialisé dans le trafic de véhicules et de papiers administratifs a été démantelé, mardi dernier, à Oran par les enquêteurs de la section de recherche de la Gendarmerie nationale (SRGN). Selon notre source, les investigations ont donné lieu à l'arrestation de cinq individus alors qu'un sixième trafiquant qui demeure toujours en fuite est activement recherché.

Tout a commencé par l'interpellation du nommé M. D., âgé de 27 ans, au centre ville d'Oran, plus exactement à hauteur de la cité le Plateau, à bord d'un véhicule de marque Chrysler, immatriculé à l'étranger et dépourvu de documents.

Celui-ci avouera immédiatement l'existence d'un réseau implanté dans l'Oranie et qui trafique même des permis de conduire vierges et des clés de contact pour véhicules et des outils servant au salvage de voitures ciblées.

Suite à quoi son complice, M. M., âgé de 43 ans, sera arrêté à Es-Sénia, à bord d'un véhicule de marque Kia Picanto, un autre véhicule qui porte de fausses plaques d'immatriculation. Sur le champ, les gendarmes ont récupéré une carte d'immatriculation et un permis de conduire, sur lesquels sont apposés les cachets de la daïra d'Oran.

Renseignements pris, cette voiture était volée et faisait l'objet de recherches depuis le 24 janvier 2010 par les éléments de la sûreté urbaine de Oued R'hiou (Relizane). Et ce n'est pas fini, puisque après perquisition du domicile d'un troisième complice (en fuite), à Boutlélis, les gendarmes ont découvert un autre véhicule de marque Kia Picanto, portant de fausses plaques d'immatriculation, une carte d'immatriculation et un permis de conduire falsifiés.

Un autre permis de conduire vierge et un lot de clés de contact pour véhicules et des outils servant au salvage des véhicules ont également été récupérés au cours de cette opération. Selon la même source, l'autre complice demeure activement recherché, tandis que le cinquième est détenu au centre de rééducation d'Oran, pour plusieurs affaires de vol. Les gendarmes de la SRGN poursuivent toujours l'enquête, indiquent nos sources.

source: Liberte

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire