jeudi, septembre 30, 2010

Publié dans :

Souhaitez-vous poster un commentaire? Pour ce faire s'il vous plaît veuillez vous inscrire ou vous IdentifierSouhaitez-vous poster un commentaire? Pour ce faire s'il vous plaît veuillez vous inscrire ou vous Identifier

86e session du Conseil économique et social (CES) au Caire: Zale, Union douanière et emploi, axes majeurs

, LE CAIRE - La grande zone arabe de libre échange (ZALE), l'Union douanière et le soutien de l'emploi dans les pays arabes constituent les axes majeurs de la 86e session du Conseil économique et social (CES) au niveau ministériel dont les travaux débutent jeudi au Caire. Lors de leur réunion de mercredi, les hauts responsables ont élaboré le projet d'ordre du jour qui englobe 16 points dont le suivi de la mise en oeuvre des décisions du sommet arabe économique et social tenu au Koweït en janvier 2009 ainsi que les projets de résolution qui seront soumis à la réunion ministérielle à laquelle prendra part le ministre du Commerce, M. Mustapha Benbada.

Algérie-Etats-Unis: des pistes de partenariat identifiées

, ALGER - Les discussions menées à Alger par les membres de la mission économique américaine "ont permis d'identifier certaines pistes de partenariat dans différents secteurs", a indiqué mercredi à l'APS le directeur général du Conseil d'affaires algéro-américain, M. Smail Chikhoune. Les secteurs ciblés par les opérateurs économiques américains concernent notamment les énergies renouvelables, les ressources en eau et la santé, a expliqué M. Chikhoune dans une déclaration sur le bilan de cette visite. A cet effet, une société américaine opérant dans les énergies renouvelables, s'est déclarée disposée à fabriquer en Algérie des panneaux solaires, alors que deux firmes de produits pharmaceutiques ont exploré la possibilité de produire des médicaments en Algérie, a précisé M. Chikhoune.

Banques et Douanes vont coopérer pour le contrôle des transferts de capitaux

, ALGER - Les banques et les douanes algériennes procèderont prochainement à la mise en ?uvre d'un système de contrôle des mouvements de capitaux de et vers l'étranger, a indiqué jeudi le Délégué général de l'Association des banques et établissements financiers (Abef), M. Abderrahmane Benkhalfa. Intervenant sur les ondes de la radio nationale, M. Benkhalfa a précisé que cette coopération entre les banques et les services douaniers en matière de contrôle de flux des capitaux de et vers l'Algérie sera opérationnelle dès l'année 2011. "Sur orientation de la Banque d'Algérie, un système de contrôle "on-line" sécurisé est mis en place entre les banques et la base de données des services de douanes pour contrôler l'ensemble des opérations d'importations", a-t-il expliqué.

Restauration des sites historiques de l'Emir Abdelkader à Tlemcen

, TLEMCEN- Les sites réalisés par l'Emir Abdelkader et ui l'ont accueilli durant son passage à Tlemcen font l'objet d'opérations de restauration et de réhabilitation, a-t-on appris de la présidente de la section locale de la fondation "Emir Abdelkader". Ces opérations, qui ciblent entre autres le moulin à eau et le mausolée de Sidi Brahim, contribuent à sauvegarder un pan entier de l'histoire du fondateur de l'Etat algérien moderne dans la région de Tlemcen, a indiqué Mme Rostane Nouria, en annonçant l'organisation d'un séminaire national sur la vie et le parcours du chef de la résistance populaire algérienne, le week end prochain dans la région de Sidi Brahim commune de Souahlia.

Colloque international sur la protection et la préservation du patrimoine culturel à Tunis

, TUNIS - Les travaux du colloque international sur la protection et la préservation du patrimoine culturel, ont débuté, mardi à Tunis, avec la participation de plusieurs experts, académiciens et spécialistes internationaux dans le domaine de la protection et la préservation du patrimoine. Selon les organisateurs, les travaux de ce colloque visent notamment à renforcer le partenariat entre les rives Nord et Sud de la Méditerranée concernant la réhabilitation, la protection et la préservation du patrimoine. Cette manifestation de deux jours a également pour objectif le rapprochement des entreprises économiques, de production et de services des domaines du patrimoine et la promotion du tourisme culturel. Des études et des recherches à la préservation et la réhabilitation du patrimoine figurent à l'ordre du jour des travaux du colloque qui examinera en outre les cardes légaux et fiscaux des entreprises ainsi que le rôle de la prés! ervation du patrimoine humain et le rôle de ce dernier en faveur de l'économie.

La culture, "excellent vecteur de rapprochement entre les peuples" (diplomate)

, JIJEL - La culture est un "excellent vecteur de connaissance et de rapprochement des peuples", a affirmé à Jijel l'ambassadeur du Mexique à Alger en marge d'une soirée culturelle organisée dans le cadre de la semaine culturelle de ce pays en Algérie. Insistant sur "l'excellence des relations" entre le Mexique et l'Algérie, M. Eduardo Roldàn a souligné, dans une déclaration à l'APS, en marge de cette soirée organisée mercredi à la maison de la culture Omar-Oussedik, que cette manifestation culturelle "symbolise l'amitié algéro-mexicaine, d'autant qu'elle coïncide avec la double célébration du bicentenaire de l'indépendance du Mexique et du centenaire de sa Révolution".

Réhabilitation de la Maison du tapis

La direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou a inscrit, dans son agenda culturel des activités artistiques, pour la période allant de 2010 à 2014 dont plusieurs actions de réhabilitation et de restauration des vieux édifices culturels ainsi que la réalisation d'un système d'information géographique pour la gestion des biens culturels de la région qui seront soutenus par une carte archéologique. Autant dire qu'elle est en train de procéder à la pose des premiers jalons de l'économie touristique et culturelle qui ne bénéficiait avant d'aucune attention particulière à même de la développer et ce en dépit d'une richesse indéniable et variée d'une localité à une autre. Parmi ces actions figure en pole position le projet de réhabilitation de la Maison du tapis situé dans le village des Aït Hichem, dans la commune d'Aït Yahia sur les hauteurs du Djurdjura dans le sud de la wilaya de Tizi Ouzou. Les travaux de réhabilitation seront totalement pris en charge par la direction! culturelle qui ambitionne de donner une nouvelle dimension à son secteur en ne négligeant aucun effort ni aucune pièce de ce riche puzzle qui constitue le tissu culturel dans la wilaya. Notons que la production artisanale du tapis, auparavant sanctionnée par une fête du tapis dans le village des Aït Hichem chaque été, a bénéficié, suite à une demande adressée à la ministre de la Culture par les associations du village en question, d'une promotion non négligeable qui aura son pesant d'or dans l'avenir de la filière. En effet, la modeste fête du tapis a été promue en un festival, par décret portant sa création en juin dernier. Le premier festival s'est déroulé donc pour la première fois du 27 juillet au premier août de l'année en cours au village Aït Hichem. Par ailleurs, l'institution du festival du tapis témoigne du souci constant de la direction de la culture quant à la prise en charge de la production du tapis et des tisseuses qui connaissent des problèmes socioprofessio! nnels menaçant leur avenir. Ainsi, avec l'instauration du fest! ival, d'autres secteurs comme les entreprises commerciales, les investisseurs dans le tourisme ou encore l'artisanat, sont appelés, en apportant des fonds, à une profonde implication en vue de tirer de sa léthargie la production ancestrale du tapis.

Karaté (Kata-Kumité): Rencontre amicale Algérie - Maroc le 3 octobre à Alger

, ALGER - Une rencontre internationale amicale en Karaté-Do (Kata et Kumité) opposera l'équipe algérienne à son homologue marocaine le 3 octobre prochain à la salle Harcha Hassen d'Alger, a-t-on appris jeudi auprès de la Fédération algérienne de karaté-Do (FAK). Outre la participation des équipes nationales d'Algérie et du Maroc, la compétition (messieurs et dames) verra la présence des athlètes de la sélection algérienne universitaire qui se préparent en vue du prochain championnat arabe universitaire, a précisé le directeur de l'organisation de la FAK, M. Mohamed Debbah. Les athlètes marocains sont attendus ce jeudi à Alger. Ils entameront vendredi, un stage en commun avec leurs homologues algériens à l'Institut sportif "ISTS" de Dely Brahim, à raison de deux séances d'entraînement par jour.

Ismaïl en veut toujours à Saâdane

L'ancien défenseur international, Ismaïl Bouzid, ne désespère pas de revenir parmi les Verts. Pour sa deuxième saison avec la formation écossaise de première division, en l'occurrence, Hearts, il a de grandes ambitions. Il rêve tout simplement qu'il parvienne avec son équipe à mettre un terme à la suprématie des deux gros bras du football local, à savoir le Glascow Rangers, de Madjid Bougherra et le Celtic. En tout cas, pour ce début d'exercice, Bouzid a tous les arguments pour croire dur comme fer en sa bonne étoile, étant donné que les deux clubs précités présentent jusque-là, des signes de faiblesses qui donnent davantage de confiance à leurs concurrents. Mais, dans toute cette histoire de Bouzid, c'est surtout son rêve de revenir, un jour, en équipe nationale qui constitue un stimulant de taille pour lui. En fait, le départ de Rabah Saâdane lui ouvre, en vérité, de nouvelles perspectives dans son objectif. L'ancien défenseur long! iligne du MCA ne cache pas, d'ailleurs sa déception du traitement que lui a réservé Saâdane la saison dernière. Il dira, d'ailleurs, dans un site spécialisé français. «Déçu que Saâdane ne m'ait pas convoqué l'an dernier après une saison complète dans un bon club avec trente-quatre matches comme titulaire. Tant pis, je continue à travailler. Mais, l'arrivée du nouveau sélectionneur j'espère revenir. La déception ne m'a pas empêché de supporter l'équipe, lors de la CAN et du Mondial», lâche t-il.

Le MCA veut frapper un grand coup avec LG

Le Mouloudia d'Alger continue de ratisser large en matière de sponsors. En effet, après s'être offert quelques nouveaux sponsors, à l'image de Peaudouce et Joma, la direction du Vieux club de la Capitale reprend son bâton de pèlerin dans l'optique de conclure d'autres contrats de sponsoring. «C'est vital », nous explique un dirigeant influent au Doyen, d'autant qu'on aura à faire face à beaucoup de frais cette saison. Vous n'êtes pas, d'ailleurs, sans savoir que nous avons des challenges importants à disputer. On pense en particulier à la Ligue des champions africaine qui nous oblige à avoir un budget conséquent pour faire face, en particulier, aux nombreux déplacements dans le Continent noir, et qui reviennent, comme tout le monde le sait, très cher.» Il faut dire que les efforts des dirigeants mouloudéens dans ce registre, commencent à payer. Déjà, les Mouloudéens ont eu la promesse de prolonger le contrat avec le journal ?'Le Temps'', dont les responsables ont promis une ! avance de 2,5 milliards de centimes. Mais le grand coup que les locataires de la villa de Chéraga préparent, est celui qu'ils comptent concrétiser dans les tout prochains jours. Selon une source autorisée au Doyen, ce dernier est en passe de conclure un contrat de sponsoring très important avec la firme coréenne LG. Les contacts entre les deux parties sont d'ailleurs dans un stade très avancé, et il n'est pas à écarter que les deux parties scellent leur accord, au cours de la semaine prochaine. Par ailleurs, l'entraîneur français des «Vert et Rouge» de la Capitale, Alain Michel, attend toujours son dû. Les dirigeants mouloudéens font d'ailleurs des efforts colossaux afin de collecter les 33 000 euros réclamés par le technicien français, et qui représentent le restant de son argent, relevant de la saison dernière.

La Charte pour la paix et la réconciliation nationale a atteint ses objectifs avec le retour de la paix civile

, ALGER - La Charte pour la paix et la réconciliation nationale, votée le 29 septembre 2005, a atteint ses objectifs avec le retour de la paix civile, a souligné jeudi à Alger le président de la Commission nationale consultative de promotion et de protection des droits de l'homme (CNCPPDH), Me Farouk Ksentini. "Cinq ans après sa mise en oeuvre, personnellement, je considère que la politique de la réconciliation nationale a atteint ses objectifs, avec le retour de la paix civile et de la stabilité", a déclaré le président de la CNCPPDH sur les ondes de la chaîne II de la Radio algérienne. "Cette politique, initiée par le président de la République et mise en oeuvre par les institutions de l'Etat, est historique (...). Elle a permis le retour de la paix et la stabilité dans le pays", a-t-il ajouté.

Ligue des Champions 1/2 finale: La JSK rallie Lubumbashi en conquérant

, ALGER - L'équipe de la JS Kabylie a rallié ce mercredi la ville de Lubumbashi en RD Congo, avec l'ambition de bien négocier dimanche prochain (13h30 GMT) la demi-finale aller de la Ligue des Champions d'Afrique face au TP Mazembe, le champion en titre. L'objectif du représentant algérien est de tenir en échec la formation congolaise, qui ambitionne de préserver sa couronne. Les Algériens veulent franchir, à Lubumbashi même, un premier pas vers la qualification en finale, sachant que la JSK jouera la demi-finale retour au stade "1er novembre" de Tizi-Ouzou où elle est imbattable jusque là, depuis le début de la campagne africaine 2010.

64 morts et 934 blessés dans des accidents de la route en une semaine (Gendarmerie nationale)

, ALGER - 64 personnes ont été tuées et 934 autres blessées dans 474 accidents de la route, survenus du 22 au 28 septembre, à travers le territoire national, selon un bilan de la Gendarmerie nationale publié jeudi. Par rapport à la même précédente période, le nombre de morts a augmenté de 9 personnes, celui des blessés de 80 et celui des accidents de 51. Le bilan le plus lourd a été enregistré dans la wilaya de Constantine avec 6 décès, suivie de Oum El Bouaghi (5 morts), Alger et Ouargla (4 morts), Ain Defla, Relizane, Laghouat, Jijel et Bordj Bou Arréridj (3 morts), précise la même source.

Alphabétisation: lancement le 1er octobre de l'année scolaire pour plus de 1.200.000 apprenants

, ALGER - L'année scolaire des classes d'alphabétisation 2010-2011 sera lancée officiellement à partir du 1er octobre au profit de 1.206.937 apprenants au niveau national, annonce jeudi l'Office nationale d'alphabétisation et d'enseignement pour adultes(ONAEA) dans un communiqué. Sur un total de 1.206.937 apprenants, 704.608 sont nouvellement inscrits et 502.329 des réinscrits, précise l'ONAEA. S'agissant de l'encadrement de ces apprenants, l'Office a indiqué que 25.695 enseignants seront recrutés dans le cadre des agents contractuels chargés de l'alphabétisation et du dispositif d'aide à l'insertion professionnelle. L'ensemble des analphabètes inscrits disposeront gratuitement de manuels de lecture et de calcul, ajoute-t-on de même source.

CAN-2012 (Qualif): Centrafrique-Algérie: Khaled Lemmouchia rappelé en équipe nationale

, ALGER - Le milieu de terrain de l'ES Sétif, Khaled Lemmouchia a été rappelé en équipe nationale de football, pour le prochain stage de préparation en vue du match contre la République Centrafricaine, prévu le 10 octobre prochain à Bangui, pour le compte de la 2e journée des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN-2012). " La décision du rappel du joueur a été prise par le sélectionneur national, Abdelhak Benchikha, en accord avec la Fédération Algérienne de Football (FAF)", indique mercredi un communiqué de la FAF.

Flottille humanitaire: l'ONU adopte le rapport de la mission d'enquête

, GENEVE - Le rapport de la mission d'enquête onusienne sur l'agression israélienne contre la flottille humanitaire pour Ghaza, qui évoque notamment des "preuves" permettant de poursuivre Israël, a été adopté mercredi par le Conseil des droits de l'homme de l'ONU. Le Conseil onusien a adopté une résolution approuvant ce rapport par 30 votes favorables et un contraire, prononcé par les Etats-unis. Cette résolution, déposée lundi par le Pakistan au nom de l'Organisation de la conférence islamique (OCI), demande au Conseil des droits de l'Homme "d'approuver les conclusions du rapport" de la mission d'enquête et de "recommander à l'Assemblée générale de l'ONU de prendre en compte ce rapport".

Des ligues régionales de football solidaires avec le président de la FAF

, ALGER - Des présidents de ligues régionales de football ont apporté mercredi leur soutien à la politique et aux réformes menées par la Fédération algérienne de football (FAF) et à sa tête le président Mohamed Raouraoua, "conformément aux résolutions de son assemblée générale et des décisions du Bureau fédéral". Dans des communiqués séparés adressés à l'APS, les responsables de instances régionales du football national ont dénoncé "la campagne de dénigrement et de déstabilisation visant l'instance fédérale qui a jeté les jalons du renouveau du football algérien, lequel a retrouvé la coupe du Monde après une traversée de désert de plus de 24 ans".

Les propriétaires de logements de type F1 peuvent bénéficier des autres programmes avec des conditions (ministre)

, ALGER - Le ministre de l'Habitat et de l'Urbanisme, M. Noureddine Moussa a affirmé jeudi que les citoyens habitant des logements de type F1 peuvent bénéficier d'un logement promotionnel ou d'une aide de l'Etat sous réserve de remplir les conditions requises. En réponse à une question orale d'un membre de l'Assemblée populaire nationale (APN) sur les logements socio-locatifs de type F1 situés dans la wilaya de Boumerdes, le ministre a indiqué que "le règlement en vigueur n'empêche aucun citoyen de bénéficier d'un logement promotionnel ou d'une aide de l'Etat parce qu'il a déjà bénéficié d'un logement socio-locatif de type F1 ou plus".

La Fifa menace l'UEF de sanctions sévères si elle n'amende pas son règlement

, LE CAIRE- La Fédération Internationale de Football (FIFA) a menacé mercredi l'Union égyptienne de football (UEF) de lui imposer des sanctions sévères si cette dernière n'amendait son règlement avant le 25 octobre prochain. La FIFA a sommé l'UEF dans un message d'amender certaines clauses de son règlement politique faute de quoi la commission de discipline de l'organisme international prononcera à son encontre des sanctions sévères le 27 du même mois, rapportent des sources médiatiques officielles. Le Conseil d'administration de l'UEF devra avancer de quinze jours son assemblée extraordinaire pour adopter les amendements qui s'imposent. Les principaux amendements exigés par la Fifa concernent notamment la désignation des présidents des sous-comités de l'UEF parmi les membres de du Conseil d'administration et le mandat de l'assemblée générale qu! i ne doit plus être transféré au Conseil d'administration.

CAN-2015: l'Afrique du Sud et la RD Congo candidats

, JOHANNESBURG - L'Afrique du Sud et la RD Congo ont présenté leur candidature pour l'organisation de la phase finale de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN-2015), rapporte mercredi le site Afrikfoot. Deux autres pays, le Maroc et la Guinée, ont déjà formulé des dossiers pour la tenue chez eux des éditions, 2015 et 2017 de la CAN. Si l'Afrique du Sud a déjà accueilli l'édition de l'année 1996 sur ses terres, ça serait par contre une première dans l'histoire du football du RD Congo. Selon la presse locale, l'Afrique du Sud aurait déjà fait savoir son intention auprès de la Confédération africaine de football (CAF). Une demande qui a été suscitée par la réussite du pays de Nelson Mandela dans l'organisation de la Coupe du Monde 2010 (juin-juillet), la première sur le continent, et également après un certain succès la CAN 1996 (qu'elle avait rempor! tée).

Adlène Guedioura : "Oublier le Mondial-2010 pour gagner la CAN-2012"

, ALGER - Le milieu défensif algérien de Wolverhampton Adlène Guedioura, absent des terrains pour six mois en raison d'une blessure au tibia, a indiqué dans un entretien publié jeudi sur le site de la FIFA que les Verts devaient oublier leur participation au Mondial-2010 "pour se qualifier à la Coupe d'Afrique des Nations 2012 (CAN-2012) puis la gagner". "L'Algérie fait face à une situation assez délicate et nouvelle. D'un côté nous avons la pression pour faire honneur à notre statut de récent mondialiste. Et de l'autre il faut vite mettre cette Coupe du monde derrière nous pour se tourner vers l'avenir", a déclaré Guedioura au site FIFA.com deux jours avant sa blessure, dimanche, au tibia face à Aston Villa (1-2) en championnat.

«J'AI REFUSÉ LA JSK»

Avant-centre longiligne au jeu de tête impressionnant et efficace, Sofiane Hanister est en train de renaître à El-Harrach après avoir connu des déboires au MCO et à l'USMA. La saison dernière, il avait inscrit pas moins de seize buts et il espère faire autant sinon mieux cette saison. Sans ce remarquable passeur qu' était Djabou parti à l'ESS, ce sera peut-être plus difficile mais Hanister a? du flair. Le Courrier d'Algérie : Comment se présente ce premier championnat professionnel pour les joueurs ? Sofiane Hanister : J'espère que cette fois-ci c'est la bonne. Il fallait absolument qu'on se lance dans le professionnalisme. J'espère que cette première expérience réussira pour le bien de notre football national. Quels sont les objectifs de l'USMH cette saison ? Je crois que c'est d'abord le maintien . franchement, si le club avait pu garder tous les éléments de la saison dernière, je crois qu'on au! rait pu être plus ambitieux, c'est-à-dire viser une place qualificative à une compétition internationale, malheureusement on a aujourd'hui des joueurs dont c'est la première expérience en première division. Et ce n'est pas évident de perdre Aissani, Mebarak, Naïli et les autres ? Oui, et déjà la saison dernière, avec tous ces bons joueurs on avait un peu peur de ne pas nous maintenir, alors maintenant qu'ils sont partis, on ne peut viser que le maintien. Il faut dire que la saison dernière, on était plus confiant et on jouait sans aucun complexe. Par rapport à la saison dernière où vous aviez beaucoup d'individualistes, verra-t-on cette année une USMH plus collective et solidaire ? Je crois effectivement que notre entraîneur a basé le travail sur ça. L'année dernière, on avait des joueurs capables de faire la décision à eux seuls quand l'équipe avait des moments de passage à vide. Cette fois-ci, on a le groupe qu'aura le collectif comme atout principal et non pas les indivi! dualistes. Un Djabou en est pratiquement. Il y avait aussi un ! Aissaoui qui a préféré aller au MCO et qui était lui aussi très décisif quand Djabou était moins performant. Djabou vient d'être appelé en sélection nationale. C'est mérité ? C'est largement mérité. Déjà lorsque nous étions en sélection « A » je lui disais qu'il avait sa place avec l'E. N parce qu'il a d'énormes qualités. Tant mieux pour lui, et j'espère qu'on lui donnera la possibilité de démontrer ses capacités au haut niveau international. C'est Benchikha qui vient de solliciter Djabou. Savez-vous ce que disent les supporters Harrachis ? Non, mais vous allez me le dire. Ils disent qu'ils devrait vous appeler vu que vous étiez dans sa tête lors du match contre la Lybie ? Non, lors de cette rencontre moi et Djabou on n'a fait que notre travail. Benchikha avait procédé à des changements judicieux et c'est surtout sa discipline et sa vision qui ont été déterminants. Benchikha est sélectionneur national et l'équipe nationale est à la recherche d'un attaquant de pointe. اa vou! s motive davantage ? Benchikha est le seul à très bien connaître les qualités des joueurs locaux, beaucoup plus que Raouraoua ou un autre. Je lui souhaite beaucoup de réussite. Pensez-vous qu'il pourrait faire appel à vous après avoir sélectionné Djabou ? Quand il était entraîneur national des espoirs, il ne cessait pas de nous dire qu'il ferait toujours confiance aux joueurs locaux si ces derniers prouvent qu'ils ont un niveau excellent. D'ailleurs, je sais qu'il s'informe régulièrement sur nos performances en championnat. Est-ce que vous espérez une convocation ? Bien sûr, ce serait un honneur mais il faut que j'entame très bien le championnat. La saison dernière, vous aviez inscrit seize buts et cette année vous êtes-vous fixé un minimum ? J'espère réaliser au moins un but à chaque match. C'est mal parti puisque vous avez été muet face au CABBA ? Oui, mais on a gagné et c'est le plus important. Mais ce sera encore plus difficile pour moi cette saison parce que les bons p! asseurs comme Djabou et Aïssaoui sont partis. Etes-vous surpris par la ! réussite de Naïli qui s'est imposé à la JSK dès ses premières apparitions ? Je ne suis pas du tout étonné par la réussite de Nilal Naïli. Même Charef a beaucoup regretté son départ. Je pense que si Naïli continue à travailler, il pourrait même se retrouver très vite en sélection nationale. Vous-même, vous avez failli vous retrouver à la JSK à l'intersaison ? C'est vrai. Le président Hannachi avait pris contact avec mon manager, mais je voulais rester à El-Harrach parce que je suis partisan de la stabilité. Pourtant la JSK ne se refuse pas ? C'est vrai, mais le fait de changer sans cesse de club est mauvais pour la carrière d'un joueur. Et puis ce n'est pas évident de s'imposer dans une grande équipe comme le JSK où il n'y a que des vedettes. Ici à El-Harrach je suis sûr d'être utile et titulaire et puis c'est plus intéressent d'encadrer des jeunes. Quels sont vos favoris pour le titre de champion ? Il y a beaucoup de prétendants cette saison. Il y a de nombreuses formations! qui se sont bien renforcées et la course en titre sera très intense. Bon, je crois qu'on mettra dans le corbeille des favoris, le JSK, le MCA, l'ESS ainsi que la JSM Béjaïa. Et quel serait votre super favori ? Difficile de le prévoir mais l'important c'est d'avoir un championnat professionnel attrayant qui attirera beaucoup de spectateurs et avec des rencontres agréables à suivre. Ensuite que le meilleur sur toute une saison l'emporte. Pour revenir à l'USM Harrach, la jeunesse de l'effectif est un atout ou un handicap selon vous ? Je pense que c'est plutôt un avantage parce que les jeunes ont tout à prouver et ils ont faim de victoires et de succès. Un jeune peut progresser et avec cet effectif je sens qu'il y a plus de solidarité. Mais moins d'expérience ? Oui, mais les jeunes vont acquérir de l'expérience au fil des rencontres de championnat et ils seront même plus performants. Par rapport à la saison dernière, quelles sont les forces et les faiblesses des Harrachis ? Bi! en sûr, cette saison on a moins d'individualités marquants. Par conséqu! ent je dirais que notre force ce sera le collectif, l'engagement et la solidarité et notre faiblesse, le manque d'individualités de décisives capables de faire basculer le sort d'un match à eux seuls. Pour ce match contre le CABBA, l'USMH était privée d'atouts importants comme Griche et Yachiz. Ce seront des renforts de choix ? Ils viennent de recevoir leur lettre de libération et ils pourront être alignés lors des prochains matches de championnat. Bien sûr ce sont de bonnes recrues qui nous apporteront le pords de leur talent et de leur expérience. Optimiste pour la suite du championnat ? Optimiste et très serein. Nous formons un groupe qui est bien en place et très solidaire et nous avons bien l'intention de réaliser un bon parcours. Pour quelqu'un qui vise uniquement le maintien, vous êtes peu optimiste ? Je suis optimiste mais aussi réaliste et je parle en fonction de mon expérience dans le football. Le maintien est un objectif réalisable ; ensuite, si on peut mieux fai! re tant mieux, mais il ne sert à rien de dire qu'on va jouer le haut du tableau alors qu'on est juste en début de championnat.

Illizi se prépare pour la nouvelle saison touristique

, ILLIZI - Les différents intervenants dans le secteur du tourisme dans la wilaya d'Illizi se préparent déjà à entamer la nouvelle saison touristique qui s'ouvre le 23 octobre. Une rencontre de contact et de préparation pour la nouvelle saison touristique, impliquant les différents secteurs d'activités concernés (tourisme, transport, douanes, DTP, santé, Banques, protection civile, et autres), l'association des agences de voyage d'Illizi (AAVI), et les partenaires du secteur dans la wilaya, s'est ouverte jeudi à Djanet, a-t-on appris de la direction du secteur à Illizi.

Expropriation d'Algériens au Maroc : le royaume du Maroc s'est conduit d'une manière "irrationnelle" (Ksentini)

, ALGER- Le royaume marocain s'est conduit d'une manière "irrationnelle" avec l'Algérie, en particulier dans l'affaire d'Algériens expropriés de leurs terres agricoles dans les années 1970, a affirmé, jeudi à Alger, le président de la Commission nationale consultative de protection et de promotion des droits de l'homme (CNCPPDH), Me Farouk Ksentini. Le président de la CNCPPDH, qui intervenait à l'émission "Forum du jeudi" de la chaîne II de la Radio nationale, a affirmé que "le royaume du Maroc s'est comporté d'une manière irrationnelle avec l'Algérie, dans l'affaire de l'expropriation des terres agricoles de ressortissants algériens, dans les années 1970, en refusant d'indemniser les victimes au moment où dans d'autres cas, des ressortissants étrangers ont été indemnisés".

La Grande Bretagne, la France et l'Allemagne ciblées par une attaque terroriste

, LONDRES- Une attaque similaire à celle de Mombei (Inde) visant à frapper simultanément la Grande Bretagne, la France et l'Allemagne, serait actuellement préparée par des groupes terroristes, a révélé mercredi le quotidien "The Times" citant un rapport de la police spécialisée dans la lutte contre le terrorisme. "Le complot d'une attaque terroriste est en train de se tramer depuis plusieurs semaines", indiquent les services britanniques de la lutte anti terroriste, cités par le quotidien. En prenant connaissance du rapport de police, le Premier Ministre s'est montré "choqué par la nouvelle" affirme The Times soulignant que David Cameron a tenu une réunion au Downing Street avec les responsables des services de sécurité, de Scotland Yard et de hauts responsables du ministère de la Défense.

Des parties étrangères cherchent à exploiter le dossier des disparus pour porter atteinte à l'image de l'Algérie (Ksentini)

, ALGER - Des parties étrangères cherchent, à travers certaines ONG et associations, à exploiter le dossier des disparus pour porter atteinte à l'image de l'Algérie, a affirmé jeudi à Alger le président de la Commission nationale consultative de promotion et de protection des droits de l'homme (CNCPPDH), Me Farouk Ksentini. "Il y a des parties étrangères, et même des Etats, qui depuis longtemps cherchent, à travers des ONG et des associations, telle la Fédération internationale des droits de l'homme (FIDH), à exploiter le dossier des disparus pour porter atteinte à l'image de l'Algérie", a indiqué Me Ksentini, invité de l'émission "Forum du jeudi" de la chaîne II de la Radio algérienne.

Agressions contre Ghaza: l'ONU adopte une résolution prolongeant la mission des enquêteurs

, GENEVE - Une résolution accordant plus de temps à Israël et au Hamas pour mener des enquêtes crédibles sur les crimes de guerre commis lors des agressions israéliennes contre Ghaza, a été adoptée mercredi par le Conseil des droits de l'homme de l'ONU. Approuvée par 27 voix pour et 1 contre, cette résolution fait suite à la publication, le 21 septembre, d'un rapport d'experts onusiens concluant l'échec des enquêtes menées sur les crimes de guerre commis lors des agressions militaires israéliennes contre la bande de Ghaza (27 décembre 2008 - 18 janvier 2009), faisant 1.400 morts parmi la population palestinienne.

Création de vers à soie transgéniques produisant du fil de toile d'araignée

, WASHINGTON - Des chercheurs américains sont parvenus à modifier génétiquement des vers à soie pour leur faire produire du fil de toile d'araignée réputé pour sa résistance et son élasticité exceptionnelle, selon leurs travaux dévoilés mercredi. Cette technique ouvre la voie à la production industrielle de ces fibres jusque-là limitée aux laboratoires en très petites quantités. "Cette recherche représente une percée importante dans le développement de fibres de soie (de qualité) supérieure pour des applications médicales et non-médicales", explique Malcolm Fraser, professeur de biologie à l'Université Notre-Dame (Indiana, nord). Il est l'inventeur d'une technique d'ingéniérie génétique ayant permis cette avancée.

Réunion de l'ONU à Dakar: efforts de paix en Afrique de l'Ouest à l'ordre du jour

, DAKAR - Les risques de propagation de la menace terroriste, les progrès vers la tenue de la présidentielle en Côte d'Ivoire, les efforts de reconstruction au Liberia et en Sierra Léone, ainsi que les réflexions pour consolider la paix en Guinée-Bissau, ont été les principaux thèmes abordés lors d'une réunion des missions de paix de l'ONU en Afrique de l'Ouest, qui s'est achevée mercredi soir à Dakar. Cette réunion de concertation de haut niveau en faveur de la stabilité de la sous-région a été mise à profit par M. Said Djinnit, représentant spécial du secrétaire général de l'ONU pour l'Afrique de l'Ouest (UNOWA) pour exprimer ses inquiétudes face aux "risques de propagation de la menace terroriste dans la sous-région".

Décision sur les négociations palestino-israéliennes au sommet extraordinaire

, LE CAIRE- Le secrétaire général de la Ligue arabe, M. Amr Moussa a indiqué, mercredi, que la commission de l'initiative arabe de paix prendra la décision qui s'impose concernant les négociations palestino-israéliennes, lors du sommet arabe extraordinaire qui se tiendra début octobre en Libye. Les négociations directes sont inutiles si la construction des colonies se poursuit en Cisjordanie, a souligné M. Moussa dans des déclarations à la presse, qualifiant la décision du président palestinien Mahmoud Abbas sur ce sujet de "judicieuse".

Conférence internationale de soutien au peuple sahraoui prochainement à Florence

, ROME - Une conférence internationale réunissant les représentants des pays qui reconnaissent la République arabe sahraouie démocratique (RASD), se tiendra le 9 octobre prochain à Florence, a-t-on appris jeudi auprès des organisateurs. Au cours de cette rencontre, il s'agira de relancer l'attention de l'opinion internationale sur la juste cause du peuple sahraoui, a déclaré le président de la région de Florence, Andrea Barducci, dénonçant la persistance du "mur de la honte" érigé par l'occupant marocain pour séparer le Sahara occidental en deux parties. Barducci qui a appelé à la "destruction" de ce mur, a estimé "essentiel" que le gouvernement italien fasse "un pas de plus", en direction du peuple sahraoui.

Publié dans :

Souhaitez-vous poster un commentaire? Pour ce faire s'il vous plaît veuillez vous inscrire ou vous IdentifierSouhaitez-vous poster un commentaire? Pour ce faire s'il vous plaît veuillez vous inscrire ou vous Identifier

La culture, "excellent vecteur de rapprochement entre les peuples" (diplomate)

, JIJEL - La culture est un "excellent vecteur de connaissance et de rapprochement des peuples", a affirmé à Jijel l'ambassadeur du Mexique à Alger en marge d'une soirée culturelle organisée dans le cadre de la semaine culturelle de ce pays en Algérie. Insistant sur "l'excellence des relations" entre le Mexique et l'Algérie, M. Eduardo Roldàn a souligné, dans une déclaration à l'APS, en marge de cette soirée organisée mercredi à la maison de la culture Omar-Oussedik, que cette manifestation culturelle "symbolise l'amitié algéro-mexicaine, d'autant qu'elle coïncide avec la double célébration du bicentenaire de l'indépendance du Mexique et du centenaire de sa Révolution".

86e session du Conseil économique et social (CES) au Caire: Zale, Union douanière et emploi, axes majeurs

, LE CAIRE - La grande zone arabe de libre échange (ZALE), l'Union douanière et le soutien de l'emploi dans les pays arabes constituent les axes majeurs de la 86e session du Conseil économique et social (CES) au niveau ministériel dont les travaux débutent jeudi au Caire. Lors de leur réunion de mercredi, les hauts responsables ont élaboré le projet d'ordre du jour qui englobe 16 points dont le suivi de la mise en oeuvre des décisions du sommet arabe économique et social tenu au Koweït en janvier 2009 ainsi que les projets de résolution qui seront soumis à la réunion ministérielle à laquelle prendra part le ministre du Commerce, M. Mustapha Benbada.

Réhabilitation de la Maison du tapis

La direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou a inscrit, dans son agenda culturel des activités artistiques, pour la période allant de 2010 à 2014 dont plusieurs actions de réhabilitation et de restauration des vieux édifices culturels ainsi que la réalisation d'un système d'information géographique pour la gestion des biens culturels de la région qui seront soutenus par une carte archéologique. Autant dire qu'elle est en train de procéder à la pose des premiers jalons de l'économie touristique et culturelle qui ne bénéficiait avant d'aucune attention particulière à même de la développer et ce en dépit d'une richesse indéniable et variée d'une localité à une autre. Parmi ces actions figure en pole position le projet de réhabilitation de la Maison du tapis situé dans le village des Aït Hichem, dans la commune d'Aït Yahia sur les hauteurs du Djurdjura dans le sud de la wilaya de Tizi Ouzou. Les travaux de réhabilitation seront totalement pris en charge par la direction! culturelle qui ambitionne de donner une nouvelle dimension à son secteur en ne négligeant aucun effort ni aucune pièce de ce riche puzzle qui constitue le tissu culturel dans la wilaya. Notons que la production artisanale du tapis, auparavant sanctionnée par une fête du tapis dans le village des Aït Hichem chaque été, a bénéficié, suite à une demande adressée à la ministre de la Culture par les associations du village en question, d'une promotion non négligeable qui aura son pesant d'or dans l'avenir de la filière. En effet, la modeste fête du tapis a été promue en un festival, par décret portant sa création en juin dernier. Le premier festival s'est déroulé donc pour la première fois du 27 juillet au premier août de l'année en cours au village Aït Hichem. Par ailleurs, l'institution du festival du tapis témoigne du souci constant de la direction de la culture quant à la prise en charge de la production du tapis et des tisseuses qui connaissent des problèmes socioprofessio! nnels menaçant leur avenir. Ainsi, avec l'instauration du fest! ival, d'autres secteurs comme les entreprises commerciales, les investisseurs dans le tourisme ou encore l'artisanat, sont appelés, en apportant des fonds, à une profonde implication en vue de tirer de sa léthargie la production ancestrale du tapis.

Le marché algérien offre une multitude d'opportunités aux compagnies britanniques

, LONDRES - Le marché algérien offre une multitude d'opportunités aux compagnies britanniques, à la faveur du gigantesque programme d'investissement engagé par le gouvernement et aux opportunités offertes dans le secteur privé, a déclaré mercredi à l'APS Mme Olga Maitland, co-présidente du Conseil d'affaires algéro-britannique. "Le marché algérien offre une multitude d'opportunités à nos compagnies, je crois que le moment est venu pour elles de s'implanter en Algérie, en raison des potentialités du marché et du fait que l'Algérie a clairement fait savoir qu'elle encourage la participation de nos compagnies dans son développement", a souligné Mme Maitland à la veille de sa visite à Alger prévue du 3 au 7 octobre prochain.

1ère conférence nationale dédiée à l'écrivain Tahar Ouettar

, ANNABA - Les travaux de la 1ère conférence nationale dédiée au regretté écrivain Tahar Ouettar ont débuté, mercredi après-midi, au théâtre régional Azzedine Medjoubi, à Annaba, en présence d'hommes de lettres et d'universitaires ainsi que d'invités de divers horizons professionnels. Ouvrant cette manifestation, le poète Driss Boudhiba, également directeur de la culture, a mis l'accent sur les qualités du défunt qu'il a qualifié de "personnalité intellectuelle et militante distinguée qui a consacré sa vie à la création" et sur "la dimension de son oeuvre".

Vers l'extension du musée de Tlemcen

, TLEMCEN - Les travaux d'extension du musée de la ville de Tlemcen situé à la Medersa reprendront dans deux semaines, après une interruption due à un problème technique qui a duré quelques mois, a annoncé mardi son directeur. Lancés depuis quelques mois, les travaux d'extension de musée ont été interrompus suite à un problème du sol, ce qui a contraint les responsables chargés de la réalisation d'élaborer une étude de sol qui vient d'être approuvée par les services compétents. "Cette opération d'extension permettra à ce musée de disposer d'une plus grande superficie et par conséquent d'espaces suffisants facilitant la présentation et surtout la bonne conservation de toutes les collections disponibles, car actuellement cette structure muséale ne dispose d'aucun d'atelier de restauration ou de salles de réserves", a souligné Brahim Chennoufi.

Publié dans :

Souhaitez-vous poster un commentaire? Pour ce faire s'il vous plaît veuillez vous inscrire ou vous IdentifierSouhaitez-vous poster un commentaire? Pour ce faire s'il vous plaît veuillez vous inscrire ou vous Identifier

L'ambassadeur américain à Alger pour un accord de non double imposition pour les investisseurs

, ALGER - L'ambassadeur des Etats-Unis à Alger, M. David Pearce, a estimé mercredi nécessaire de signer un accord algéro-américain de non double imposition pour les investisseurs. La conclusion d'un tel accord permettrait d'encourager et de développer les projets d'investissement en partenariat à la faveur d'une réduction sensible de la charge fiscale sur les opérateurs économiques des deux pays, a indiqué à des journalistes M. Pearce en marge d'une rencontre d'affaires algéro-américaine.

Algérie-Etats-Unis: des pistes de partenariat identifiées

, ALGER - Les discussions menées à Alger par les membres de la mission économique américaine "ont permis d'identifier certaines pistes de partenariat dans différents secteurs", a indiqué mercredi à l'APS le directeur général du Conseil d'affaires algéro-américain, M. Smail Chikhoune. Les secteurs ciblés par les opérateurs économiques américains concernent notamment les énergies renouvelables, les ressources en eau et la santé, a expliqué M. Chikhoune dans une déclaration sur le bilan de cette visite. A cet effet, une société américaine opérant dans les énergies renouvelables, s'est déclarée disposée à fabriquer en Algérie des panneaux solaires, alors que deux firmes de produits pharmaceutiques ont exploré la possibilité de produire des médicaments en Algérie, a précisé M. Chikhoune.

Hydrocarbures: 45 sociétés ont manifesté leur intérêt pour le 3e appel à la concurrence

, ALGER- Quarante cinq (45) sociétés étrangères sur un total de 81 préqualifiées ont manifesté leur intérêt à prendre part au 3ème appel à la concurrence pour la recherche et l'exploration d'hydrocarbures lancé en septembre par l'Algérie, a annoncé jeudi le ministre de l'Energie et des Mines, M. Youcef Yousfi. Dans une déclaration à la presse en marge d'une rencontre de présentation technique des blocs concernés par cette opération, M. Yousfi a affirmé que les 45 sociétés sont présentes à la rencontre et ont manifesté leur intérêt à participer à cet appel à la concurrence nationale et internationale.

Lancement d'une étude du projet de transfert des eaux d'Oued-Namous vers Bechar

, BECHAR - Une étude pour la réalisation d'un projet de transfert des eaux souterraines de la région de Oued-Namous pour le renforcement de l'AEP de Bechar vient d'être lancée, a-t-on appris jeudi auprès de la wilaya. Cette étude, confiée à un bureau spécialisé, vise à explorer les différentes variantes techniques pour la réalisation de plusieurs forages et ouvrages de ce projet sur un linéaire de plus 110 km. Cette action s'inscrit dans le cadre des efforts visant l'amélioration de l'approvisionnement en eau potable de la ville de Bechar, dont la consommation quotidienne est estimée à plus de 40.000 m3, a-t-précisé.

Banques et Douanes vont coopérer pour le contrôle des transferts de capitaux

, ALGER - Les banques et les douanes algériennes procèderont prochainement à la mise en ?uvre d'un système de contrôle des mouvements de capitaux de et vers l'étranger, a indiqué jeudi le Délégué général de l'Association des banques et établissements financiers (Abef), M. Abderrahmane Benkhalfa. Intervenant sur les ondes de la radio nationale, M. Benkhalfa a précisé que cette coopération entre les banques et les services douaniers en matière de contrôle de flux des capitaux de et vers l'Algérie sera opérationnelle dès l'année 2011. "Sur orientation de la Banque d'Algérie, un système de contrôle "on-line" sécurisé est mis en place entre les banques et la base de données des services de douanes pour contrôler l'ensemble des opérations d'importations", a-t-il expliqué.

Réalisation prochaine d'un film documentaire sur les anciens bidonvilles de Constantine

, CONSTANTINE - Le projet d'un film documentaire sur les bidonvilles et les anciens quartiers construits illicitement en plein c?ur de Constantine est "en maturation et sera incessamment réalisé par un cinéaste algérien", a indiqué mardi le wali. Ce documentaire devra "mettre en lumière les conditions de vie des centaines de familles qui vivaient dans des lieux insalubres depuis l'indépendance du pays et que "l'Algérie est en passe d'effacer pour toujours", a-t-il ajouté. Ce travail cinématographique sera effectué "en collaboration avec les services techniques de la wilaya en charge de l'évacuation de l'ensemble des bidonvilles et autres constructions anarchiques enlaidissant le panorama de la ville du Vieux Rocher", a expliqué à l'APS le chef de l'exécutif.

Colloque international sur la protection et la préservation du patrimoine culturel à Tunis

, TUNIS - Les travaux du colloque international sur la protection et la préservation du patrimoine culturel, ont débuté, mardi à Tunis, avec la participation de plusieurs experts, académiciens et spécialistes internationaux dans le domaine de la protection et la préservation du patrimoine. Selon les organisateurs, les travaux de ce colloque visent notamment à renforcer le partenariat entre les rives Nord et Sud de la Méditerranée concernant la réhabilitation, la protection et la préservation du patrimoine. Cette manifestation de deux jours a également pour objectif le rapprochement des entreprises économiques, de production et de services des domaines du patrimoine et la promotion du tourisme culturel. Des études et des recherches à la préservation et la réhabilitation du patrimoine figurent à l'ordre du jour des travaux du colloque qui examinera en outre les cardes légaux et fiscaux des entreprises ainsi que le rôle de la prés! ervation du patrimoine humain et le rôle de ce dernier en faveur de l'économie.

Restauration des sites historiques de l'Emir Abdelkader à Tlemcen

, TLEMCEN- Les sites réalisés par l'Emir Abdelkader et ui l'ont accueilli durant son passage à Tlemcen font l'objet d'opérations de restauration et de réhabilitation, a-t-on appris de la présidente de la section locale de la fondation "Emir Abdelkader". Ces opérations, qui ciblent entre autres le moulin à eau et le mausolée de Sidi Brahim, contribuent à sauvegarder un pan entier de l'histoire du fondateur de l'Etat algérien moderne dans la région de Tlemcen, a indiqué Mme Rostane Nouria, en annonçant l'organisation d'un séminaire national sur la vie et le parcours du chef de la résistance populaire algérienne, le week end prochain dans la région de Sidi Brahim commune de Souahlia.

Hommage à Paris au poète-troubadour si Mohand U M'hund

, PARIS - Si Mohand U M'hund, poète-troubadour kabyle du 19e siècle, n'en finit pas de faire des "émules" de par le monde. Des poètes d'origines diverses se sont relayés mercredi soir sur la scène du Centre culturel algérien (CCA) de Paris pour rendre un vibrant hommage à l'aède, qui en déclamant ses vers, qui en s'en inspirant pour faire dans la prose mais toujours à l'honneur de celui qu'on présente comme "l'insoumis de l'infini" et "l'éjecté de l'histoire". Sur fonds de musique kabyle jouée au mandole par l'artiste Hamid Ouchène, ces ciseleurs du verbe décrivaient, avec force mots, le poète errant né en 1840-1845 à Larbaâ Nath Irathen, en grande Kabylie.

Un site archéologique oublié à Taksebt

Si le mausolée romain du village de Taksebt, dans la commune des Iflissen, près de Tigzirt, dans la wilaya de Tizi Ouzou avait fait l'objet de deux missions de fouilles et de recherches archéologiques, l'une par l'administration coloniale et autre par les étudiants de l'Université d'Alger, en 1981 et dont les rapports des travaux ne sont pas accessibles au public de la région, à ce jour, le site d'Ameqyas, situé à quelques encablures du mausolée en question, n'a jamais fait l'objet d'une attention particulière. Le site se trouvant dans une propriété privée, souvent couvert par la végétation et les ronces, continue de subir l'indifférence des autorités concernées et ce, en dépit de son importance, indéniable. Son plateau n'a jamais subi de recherche archéologique, nous apprend une source digne de foi. Le site archéologique dénommé Ameqyas, autrement dit chez nous une porte en arcade, seul vestige encore debout d'un ancien édifice romain, continue de ne pas forcer l'intérêt de! s autorités culturelles et ce, au moment où les ruines romaines de Tigzirt-sur- Mer, situées à moins de 7 kilomètres, ont captivé toute l'attention. En effet, plusieurs missions archéologiques ont défilé, ces dernières années, dans les différents sites de la ville balnéaire et des travaux de fouilles et de restauration ont été réalisés. Notamment dans le périmètre abritant la basilique et les thermes romains. Par ailleurs, le mausolée de Taksebt qui a été détruit, partiellement, par le séisme de 21 mai 2003, a été restauré peu de temps après par une société de nettoyage. Résultat : elle l'a amputé de presque de moitié et son majestueux moellon (tronc du mausolée) a été grossièrement reconstruit et ce, sans que les autorités concernées ne trouvent à redire. Enfin, non loin de là, plus exactement sur les rives d'Ighzer Uquarmoun, sur la route de Tifra, il existe un autre site archéologique d'une richesse inestimable qui a été abandonné à son sort depuis toujours.

mercredi, septembre 29, 2010

Le cri de détresse de Biskri

Même si le football algérien est entré de plein pied dans l'ère du professionnalisme, les entraîneurs locaux eux restent divisés, donnant l'impression de ne se soucier guère de leur avenir dans ce nouvel environnement. En tout cas, c'est l'avis de plusieurs techniciens locaux, dont Mustapha Biskri qui tente depuis quelque temps, d'attirer l'attention de ses collègues sur le danger qui les guette. «Je constate avec un grand regret, que les entraîneurs algériens abordent la nouvelle ère que connaît le football chez nous dans l'indifférence totale. On dirait que le passage vers le professionnalisme ne les concerne nullement. J'aurais souhaité que tout le monde bouge dans le sens ou l'on arrive à créer notre propre association, nous les entraîneurs locaux. C'est vraiment dommage qu'on continue de travailler ici et là, en rangs dispersés. Je suis persuadé que si on ne change pas d'attitude et que ! l'on ne crée pas notre association, notre avenir sera en danger. Je ne suis pas contre les entraîneurs étrangers, mais au point ou vont les choses, j'ai peur pour l'entraîneur local. Ce dernier risque, dans une avenir proche, de n'avoir plus aucune place dans le paysage footballistique professionnel algérien», confie l'ex-entraîneur du CAB et de plusieurs clubs algériens. En fait, l'appel de détresse de Biskri n'est pas le premier en son genre, en ce sens qu'ils sont plusieurs entraîneurs à avoir tenté d'organiser les coachs locaux dans des associations, mais en vain., Suite à un âpre combat avec la maladie, l'ancien président du MC Oran, Kacem Elimam a rendu l'âme dans la soirée de dimanche à l'hôpital d'Oran, à l'age de 72 ans. Dirigeant du club d'El Bahia depuis les années 1970, il en devient président dans les années 1990 et remporte à cette occasion plusieurs coupes dont la Coupe d'Algérie 1996 et les deux Coupes arabes 1997 et 1998! . Le défunt a été inhumé, hier, au cimetière Ain Beida d'Oran,! en présence de plusieurs personnalités du football national. La Rédaction sportive du «Courrier d'Algérie» s'associe à la peine de sa famille et de la grande famille du football et présente ses sincères condoléances.

Cherif El Ouezzani plaide pour l'intégration des locaux chez les Verts

L'ancien capitaine des verts, Cherif El Ouezani Si Tahar, continue de crier son désarroi vis-à-vis de la FAF qui le prive toujours d'une licence à même de lui permettre de diriger son équipe, le MCO, à partir du banc de touche. Et au train ou vont les choses, Cherif El Ouezani risque tout simplement de connaître le même sort qu'il a vécu samedi à Blida, ce qui n'est pas fait certainement pour arranger les affaires de son team. Du coup, la direction oranaise pourrait lâcher du lest et engager un entraîneur qui dispose d'un diplôme de troisième degré, comme l'exige la FAF, et ce, exactement comme viennent aussi de le faire les dirigeants du WAT qui se sont séparés de leur entraîneur Fouad Bouali à cause justement de cette fameuse histoire de diplôme de troisième degré. En attendant, le coach des Hamraoua lance un nouvel appel en direction des instances footballistiques algériennes, pour traiter son cas avec une manière particulière. «ةtant ancien capitaine des Verts, et ayant ! servi l'équipe nationale pendant des années durant, non sans oublier que je faisais partie de la sélection qui a eu l'insigne honneur d'offrir à l'Algérie son seul et unique titre africain, je suis censé avoir un certain privilège de la part de la FAF. Je ne demande pas la lune, mais tout simplement de bénéficier d'une dérogation qui me permet d'être sur le banc avec mon équipe. Je ne suis pas contre la nouvelle mesure de l'instance fédérale, mais en attendant que je passe le stage qui m'offrira le diplôme d'entraîneur de troisième degré, je souhaite bien que l'on m'accorde cette faveur», dira t-il. Il faut dire que Chérif El Ouezzani a tant envie de poursuivre l'aventure avec les Hamraoua, lui qui dit militer pour la réhabilitation du joueur local. «Si on est là, en tant qu'anciens internationaux en train de tout faire pour aider la jeunesse algérienne, c'est parce qu'on veut réhabiliter le joueur local. J'aimerais bien que l'on arrive ! un jour à avoir une sélection algérienne composée à moitié de ! joueurs locaux et à moitié de professionnels, pas comme c'est le cas depuis quelque temps où l'on ne trouve généralement que deux à trois éléments issus du Championnat algérien au sein du club Algérie», fait-il remarquer.

La crèche communale ouvre ses portes

Mekla a enfin sa crèche communale. Celle-ci a ouvert ses portes d'une manière officielle le 12 septembre dernier. Quelque 150 enfants sont attendus pour rejoindre l'établissement dans les tout prochains jours. Ces derniers seront encadrés par 12 formateurs spécialisés en la matière. La crèche communale de Mekla a été réalisée dans le cadre du programme dit «une crèche pour chaque commune ». D'ailleurs plusieurs structures du genre ont déjà vu le jour à travers la wilaya de Tizi Ouzou. Il faut dire que celle de Mekla n'est pas encore complètement prête dans ce sens que des travaux ne sont pas encore achevés notamment au niveau de la cour. L'établissement a été ouvert un peu dans la précipitation afin de répondre à la demande de beaucoup de parents qui attendent son ouverture impatiemment. Ceux-ci doivent à présent pousser un grand ouf de soulagement. Désormais, ils peuvent se libérer pour leurs tâches professionnelles en laissant leurs enfants entre de bonnes mains. Il va san! s dire que cette crèche va être bénéfique pour les chérubins qui recevront, en effet, une formation à même de leur permettre d'affronter l'avenir, soit leur scolarité avec de meilleures dispositions. Les autres communes de la wilaya doivent accélérer les travaux pour mettre à disposition les projets de crèche qui leurs sont accordés et qui se font attendre par la population.

Lancement du projet d'un poste haute tension

Le projet de réalisation d'un poste haute tension 60/30 KV a été lancé dernièrement par le wali de Bouira, dans la périphérie de la ville de Lakhdaria, à une cinquantaine de kilomètres à l'ouest du chef-lieu de la wilaya de Bouira. Cet ouvrage, d'une consistance assez importante, comprendra deux étages en plus d'un ensemble d'infrastructures composées d'un bâtiment de commande et de ses annexes auxiliaires de moyenne tension. Les deux étages, l'un de 60 KV et l'autre de 30 KV, seront équipés de travées départs, de lignes réserves ainsi que de cellules départs et arrivées et de couplages et batteries. Cet important ouvrage électrique sera réalisé par l'entreprisse française AREVA ainsi que sa filiale algérienne et relève d'un marché où sont compris aussi bien les études, les fournitures, les travaux de réalisation que la mise en service. La date de notification dudit marché remonte au 29 décembre 2009, date à laquelle il a été mis en vigueur. D'un délai de réalisation contrac! tuelle de 22 mois, ce poste de haute tension est prévu pour être mis en service le 29 octobre 2011. Il aura coûté 41 milliards de centimes en monnaie nationale et 3,971 millions d'euros. Autonome en termes de puissance, ce poste existe en trois exemplaires au niveau de la wilaya de Bouira à savoir à Bir Ghbalou, Ilyiten et de Lakhdaria.

Le bureau Angem fermé

C'est pour répondre aux soucis des chômeurs de la région de Tigzirt, wilaya de Tizi Ouzou, en leur assurant un service de proximité de qualité, que la direction régionale de l'Agence nationale de la gestion de micro-crédit (Angem) a ouvert un bureau dans l'enceinte même de la daïra, il y a de cela quelques années. Le bureau avait pour mission d'orienter les chômeurs en quête de réinsertion avec, à la clé, la création des petites entreprises avec le soutien actif de l'Angem. Au moment de l'inauguration du dit service, la nouvelle a été accueillie, dès son annonce, avec beaucoup de soulagement par les chômeurs intéressés qui ont trouvé une oreille attentive à leurs préoccupations. Seulement, dans le bureau en question affecté à la noble mission, minuscule et austère, et où ne figurent pour tout le matériel de travail qu'une table et des chaises, la préposée au service censée se présenter deux fois par semaine se voyait sermonné, par le responsable des lieux, de tenir son burea! u ouvert du dimanche à jeudi, même démuni du moindre outil de travail. Faute de quoi, le bureau a été carrément fermé à son nez. Le service est gelé depuis des mois et ce, sans que le chef de daïra ne daigne revenir sur sa décision. Par ailleurs, pour pouvoir suivre l'évolution de leurs dossiers, les chômeurs reçoivent leurs convocations leur recommandant de se présenter au bureau régional de l'Angem sis dans la cité des fonctionnaires dans le chef-lieu de la wilaya de Tizi Ouzou. Dans ce conflit entre les institutions de l'ةtat, il n'y a que les citoyens en général, et dans le cas précis, ce sont les chômeurs qui sont les seuls vrais perdants. Car, le déplacement d'un chômeur de la daïra de Tigzirt jusque dans la ville des Genêts, pour les besoins du suivi de son dossier, coûte de l'argent et du temps. Deux choses dont il peut faire l'économie avec le maintien du dit service de proximité à Tigzirt-sur-Mer.

Championnat amateur: Match perdu par pénalité et défalcation de trois points pour tous les clubs (LNF)

, ALGER - Les clubs du championnat amateur ayant boycotté la 1ère journée programmée vendredi dernier, ont été durement sanctionnés par la Ligue Nationale de Football (LNF), conformément à l'article 61 du règlement du championnat national de football amateur relatif au forfait, a indiqué mardi l'instance fédérale sur son site internet. Ainsi, les clubs qui ont refusé de jouer vendredi dernier en signe de protestation contre leur intégration au championnat amateur (3e palier de la hiérarchie du football), ont fait l'objet des sanctions suivantes: Match perdu par pénalité, défalcation de trois (03) points et soixante mille dinars (60.000 DA) d'amende.

Un village dépourvu de tout

Le village de Thala Lahlou est situé dans la commune d'El-Mokrani, qui relève de la daïra de Souk El- Khemis, à une quarantaine de kilomètres à l'ouest du chef-lieu de la wilaya de Bouira. Ses habitants se plaignent d'un manque d'eau potable criard, de l'absence d'un réseau d'assainissement des eaux usées et d'autres structures ayant trait à la qualité de vie, comme établissements de santé, projets agricoles? Quelque 500 habitants de cette localité, empruntent une route distante de 6 kilomètres, quotidiennement. Cette dernière les relie au chef-lieu de la commune, El Mokrani. Ce va et vient leur permet de faire leur marché et de s'approvisionner en denrées alimentaires et autres besoins, faute de ne pouvoir disposer de commerces dans le village. L'éclairage public fait défaut également, à plus forte raison lorsque nous savons que cette région est constituée de reliefs et de montagnes boisées, la nécessité d'éclairer les parages de ce village, devient une préoccupation, afin ! de rendre l'accès quelque peu aisé et rassurant. Ces familles occupent des maisons dépourvues de commodités, dont la plupart sont construites en matériaux hétéroclites, pour cela, elles souhaitent demander une large contribution en matière d'aide au logement rural?

Union arabe de football: Mohamed Raouraoua réélu à la tête de la commission des compétitions

, ALGER - Le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Mohamed Raouraoua, a été réélu à la tête de la commission des compétitions de l'Union arabe de football (UAF), à l'issue de la réunion du comité exécutif de l'instance arabe qui s'est tenue lundi à Ryad (Arabie Saoudite), sous la présidence de son altesse l'Emir Sultan Ben Fahd Ben Abdelaziz, a-t-on appris auprès de la FAF. M. Raouraoua est également vice-président du comité exécutif de l'UAF. Le Comité exécutif qui a adopté lors de cette réunion l'organisation et la commission permanente de l'UAF, a par ailleurs pris les dispositions nécessaires pour le lancement des compétitions des équipes nationales arabes toutes catégories confondues, ainsi que celles ayant trait aux compétitions inter-clubs.

Tournoi international de karaté: cinq pays attendus au rendez-vous d'Alger

, ALGER- Cinq pays arabes sont annoncés au tournoi international de karaté (kata et kumité, garçons et filles), prévu le 3 octobre prochain à la salle Harcha d'Alger, a-t-on appris lundi auprès de la Fédération algérienne de karaté (FAK). Outre l'Algérie, présente avec les équipes nationales (A, B et junior) et universitaire, représentant un effectif d'une quarantaine d'athlètes, le tournoi devra également regrouper les athlètes du Maroc, Tunisie, Syrie, Libye et Qatar."Ce tournoi qui va réunir quelque 80 athlètes garçons et filles, sera important et servira de test pour nos jeunes athlètes qui préparent d'importantes échéances pour cette et l'année prochaine", a déclaré à l'APS, le président de la Fédération M. Aboubaker Mekhfi.

L'UPM doit s'adapter aux nouvelles réalités de la région de la Méditerranée (expert)

, ALGER - L'Union pour la Méditerranée (UPM) est un instrument "utile" qui doit être mis à jour pour qu'il s'adapte aux nouvelles réalités de la région méditerranéenne, a estimé lundi à Alger, le directeur du Centre international d'information et de documentation de Barcelone (Espagne), Jordi Vaquer i Fanes. "Je pense que des choses très positives peuvent être faites dans le cadre de l'UPM, mais en tant que cadre institutionnel, ce n'est pas suffisant pour résoudre les vrais problèmes de la Méditerranée, comme les conflits que connaît la région", a indiqué l'intervenant lors d'une conférence organisée par l'Institut national d'études de stratégie globale (INESG). M. Fanes, qui a tenu à préciser qu'il intervenait en tant qu'analyste indépendant et non pas comme représentant du gouvernement espagnol, a relevé que l'UPM, en tant que nouveau cadre institutionnel, offre de nouvelles opportunités de coopération mais ne tient pas beau! coup en compte des changements qu'a connus, ces dernières années, la région méditerranéenne, notamment en matière de démographie, d'économie et de commerce.

Six morts et 17 blessés dans des accidents de la circulation lundi

, ALGER - Six (6) personnes ont trouvé la mort et 17 autres ont été blessées dans 12 accidents de la circulation survenus lundi à travers le territoire national, a indiqué mardi la Gendarmerie nationale dans un communiqué. Ces accidents ont engendré, en outre, des dégâts matériels importants à 21 moyens de locomotion impliqués, précise-t-on de même source. Le bilan le plus lourd a été enregistré dans la wilaya de Médéa avec 2 morts, suivie des wilayas d'Ain Defla, Mascara, Relizane et Bejaia avec 1 morts chacune.

Un "petit homme vert" à Constantine

, CONSTANTINE - A la nouvelle ville Ali Mendjeli de Constantine, vit un "petit homme vert". Il est visible par tout un chacun, tous les jours que Dieu fait, au bas des tours Cosider, en plein centre de l'agglomération ou dans les espaces qui les entourent. Non, il ne s'agit ni d'un martien, ni de quelque extra-terrestre venu d'une lointaine galaxie mais d'un simple citoyen algérien, "terrien bon teint", dont le comportement éminemment écologique est de nature à laisser pantois. Du sang vert doit lui couleur dans les veines ! A l'heure où les comportements de ses semblables sont malheureusement de moins en moins empreints de vertus citoyennes, au moment où le civisme est en passe de devenir une denrée rare, Nacer B. passe le plus clair de ses journées à arpenter son territoire, armé d'un énorme sac en plastique dans lequel il s'évertue à entasser tout ce qu'il ramasse : vieux journaux, cartons d'emballage, paquets de cigaret! tes froissés, gobelets, sachets, épluchures de fruits, jusqu'aux plus insignifiants mégots.

La Fédération équestre algérienne bénéficie de 18 millions de DA pour l'achat de chevaux

, ALGER - Le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) a décidé d'octroyer une enveloppe de 18 millions de DA à la Fédération équestre algérienne (FEA), pour l'achat d'une dizaine de chevaux de compétition, a indiqué le président de la FEA, Hassan Bouabid. "C'est une aide qu'on a sollicitée de notre tutelle, et qui va nous permettre de continuer notre cycle de formation des jeunes cavaliers âgés entre 15 et 20 ans, qui constituent la relève du sport équestre algérien", a déclaré le président de la FEA.

Management: stage de perfectionnement pour les gestionnaires des clubs professionnels

, ALGER - Un stage de perfectionnement dans les domaines du Management et de l'Administration des clubs professionnels de football, encadré par la FIFA, s'est ouvert lundi à Zéralda (Alger) avec la participation des représentants des 32 clubs professionnels. Organisé jusqu'au 2 octobre, ce rendez-vous est ouvert aux managers généraux ou directeurs généraux des clubs professionnels de Ligue 1 et de Ligue 2. Ce stage constitue "une démarche de progrès qui a pour but d'accompagner la mise en place du professionnalisme en Algérie", a affirmé à l'APS, l'encadreur de la FIFA, Ismail Locate qui a noté "avec beaucoup de satisfaction le vif intérêt des participants pour ce stage".

Oran fait ses adieux à Kacem Elimam

, ORAN - L'ancien président du Mouloudia d'Oran, Kacem Elimam, a été inhumé lundi après-midi au cimetière d'Ain El Beida (Oran), en présence des autorités locales et de figures du monde du sport, dont le président de la Ligue nationale de football, Mohamed Mecherara ainsi qu'une grande foule de proches, amis et supporters. Le défunt est décédé dimanche soir à Oran à l'âge de 72 ans, des suites d'une longue maladie qui lui a valu plus de deux mois d'hospitalisation. Kacem Elimam, une personnalité emblématique du football et du sport algérien, avait quitté le poste de président du MCO à l'issue de la saison footballistique 2009-2010. Feu Elimam est connu pour avoir été derrière une bonne part des consécrations du Mouloudia d'Oran en football dont le premier titre de champion d'Algérie (1970-71), la coupe ! d'Algérie 95-96 et la coupe de la Ligue en 1995.