lundi, mai 31, 2010

Algérie: L'"émir? Abou El-Abbas arrêté à Bordj Menaïel

Les services de sécurité, en opération dans les zones réputées fief du terrorisme, notamment les régions sud-est de la wilaya de Boumerdès, ont réussi vendredi un grand coup qui portera un sérieux revers dans les rangs des groupes terroristes sévissant sous les ordres de l'"émir? national Abdelmalek Droukdel.
Selon des sources crédibles, l'on apprend que les forces de sécurité ont réussi à mettre la main sur un dangereux terroriste tristement réputé dans la région. Il s'agit de Touati Othmane alias Abou El-Abbas dit aussi Salah qui occupe le poste de juge au sein de la hiérarchie du GSPC. Bras droit de Droukdel, ce terroriste qui se trouve en cavale depuis 17 ans est considéré comme un membre fondateur du GSPC. Il a été durant longtemps un proche compagnon de Hassan Hattab avant de se ranger du côté de Droukdel. Il dirigea en compagnie de Sadaoui Abdel Hamid la zone 2 avant d'être rappelé par Droukdel pour  s'occuper "des affaires de législation?. Selon les mêmes sources, l'arrestation de ce sanguinaire, auteur de plusieurs attentats, a eu lieu à Aïn El-Hamra, un petit village rural relevant de la commune de Bordj Menaïel au sud-est du chef-lieu de la wilaya de Boumerdès. آgé de 48 ans, Touati Othmane a été arrêté à la suite d'une embuscade qui lui a été tendue. Cette arrestation spectaculaire des services de sécurité s'est réalisée après que des informations recueillies par les forces de sécurité faisaient état de la présence d'un individu armé et dangereux qui rôde dans la région d'Aïn El-Hamra.  Les services de sécurité ont encerclé toute la localité à la recherche de l'"émir?. Sitôt repéré, ils ont tout d'abord sommé le dangereux terroriste de se rendre, mais ce dernier ne voulait rien savoir. Au contraire, il a commencé à tirer sur les services de sécurité. Un accrochage s'en est suivi inévitablement. Il a longuement riposté, à l'aide de son arme Kalachnikov, aux tirs des forces armées. Après un échange de tirs ayant duré un bon moment, le sanguinaire a été blessé et arrêté sur place. Notre source précise que le terroriste se trouve actuellement dans un hôpital de la région, sous haute surveillance. Pour rappel, ce dangereux terroriste qui écumait la région du sud-est de Boumerdès faisait régner la terreur parmi la population. Il est à l'origine de plusieurs attentats perpétrés à Thénia, Si Mustapha et Baghlia. Il est à rappeler que ce sanguinaire, qui a rejoint les maquis dans les années 2000, était actif durant cinq années au sein de katibat El-Farouk, activant à Ammal et à Lakhdaria à l'extrême limite entre les wilayas de Boumerdès et de Bouira. Contacté par un certain Kori Abdelmalek, il rejoint katibat El-Arkam où il devient le mufti de ce groupe sanguinaire. Il est aussi l'auteur du dernier attentat perpétré à Naciria et à Thénia. Il faut ajouter que c'est l'"émir? de katibat El-Arkam qui avait indiqué l'endroit où ont été fabriquées les bombes utilisées dans l'attentat commis la semaine dernière sur la RN12 à la sortie ouest de Si Mustapha. Un attentat qui a, pour rappel, coûté la vie à trois militaires, alors que 23 autres dont une dizaine de citoyens ont été blessés. Par ailleurs, un atelier de fabrication de bombes a été découvert avant-hier par les forces de sécurité à Sidi Yahia sur les hauteurs de Si Mustapha, a-t-on appris de sources bien informées. Plusieurs bombes artisanales ainsi que des produits et autres matériaux entrant dans la fabrication des engins explosifs ont été saisis. Les forces de sécurité ont également mis la main sur des documents subversifs et sur des effets vestimentaires.

source: Liberte

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire