dimanche, mai 30, 2010

Algérie: Décès de l'ancien ministre Mohamed-Seghir Nekkache

Algérie – Le premier ministre de la Santé de l’Algérie indépendante, Mohamed-Seghir Nekkache, est décédé samedi à Oran à l’âge de 92 ans, a-t-on appris auprès de sa famille. Né le 26 avril 1918 à Ouled-Mimoun (Tlemcen), Mohamed-Seghir Nekkache, qui avait occupé le ministère de la Santé dans le premier gouvernement de l’Algérie indépendante, sous la présidence de M. Ahmed Ben Bella, était médecin de formation ayant obtenu un diplôme de médecine en 1949.
Il avait entamé sa carrière politique dans les rangs du Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques (MTLD), avant de rejoindre le Front de libération nationale (FLN) au lendemain du 1er novembre 1954. Promu au grade capitaine, il devient directeur du service de la santé de l’ALN à Ghardimaou. Après le cessez-le-feu, en 1962, Nekkache avait exercé comme médecin privé et était un des proches conseillers de l’ancien président Ben Bella, qui le nomma au poste de ministre de la Santé le 27 septembre 1962. Il avait également été élu député à Oran, avant d’être chargé du portefeuille des Affaires sociales, un an plus tard, soit le 18 septembre 1963. Membre du comité central et du bureau politique du FLN, le 23 avril 1964, il est chargé des Affaires sociales, avant d’être nommé ministre de la Santé publique, des Anciens moudjahidine et des Affaires sociales, le 2 décembre de la même année. Le 1er novembre 2002, à l’occasion du 48e anniversaire, il reçoit une attestation et une médaille de mérite, remises par l’ancien ministre de la Santé Hamid Aberkane. Le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, a adressé samedi à la famille Nekkache un message dans lequel il lui a exprimé ses sincères condoléances.

source: APS

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire