dimanche, mai 30, 2010

8,5% des Algériens consomment la « Chemma » ou la « Neffa »

Algérie – Le Pr Salim Nafti, spécialiste des maladies respiratoires et pulmonaires a relevé, à la veille de la célébration de la journée mondiale contre le tabagisme, que 8,5% des algériens consommaient la « Chemma » (tabac à chiquer)
11% des consommateurs de la « Chemma » sont âgés entre 45 et 54 ans, a indiqué le spécialiste. Ils considèrent (les consommateurs) que la « Chemma » ou la « Neffa » dont l’appellation diffère d’une région à une autre, est moins nocive que la cigarette pourtant le risque de développer un cancer de la bouche est quatre fois plus élevé chez les chiqueurs que chez les non chiqueurs. Selon le Pr Nafti, de nombreux algériens surtout les jeunes consomment ce tabac et particulièrement ceux qui le considèrent comme une solution de rechange à l’usage du tabac à fumer. De nombreux fumeurs se sont convertis en chiqueurs. Il a, par ailleurs, mis en garde contre la consommation de la chemma dont la composition contient 2000 substances chimiques où on retrouve les mêmes produits toxiques et cancérigènes contenus dans la fumée de cigarette.

source: APS

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire