mardi, mars 30, 2010

Pannes à Algérie Poste: Les explications des responsables

La migration d'Algérie Poste vers le réseau IP (Internet Protocol), la coupure enregistrée au niveau de Ben Aknoun à cause de la fibre optique et le grand nombre de demandes d'avoir ou de carnet Ccp ayant engendré des redémarrages répétitifs du système. Ce sont là les raisons invoquées par les responsables d'Algérie Poste pour expliquer la grosse panne ayant pénalisé ses clients la semaine dernière. Interrogé ce matin à la chaîne III sur la grosse panne survenue la semaine dernière sur son réseau informatique qui a bloqué de nombreux bureaux de poste et a coïncidé avec le payement des pensions des retraités, le directeur général par intérim d'Algérie Poste Abdelnacer Sayeh a tenu à présenter des excuses aux citoyens pour cette panne qui a causé des désagréments aux clients d'Algérie Poste, particulièrement aux retraités. «Il y avait des perturbations, le mot ?'panne'' est trop fort pour le système informatique d'Algérie poste», a dit M Sayeh. «Ces perturbations ont commencé au milieu de la semaine dernière, elles ont coïncidé avec trois phénomènes. D'abord avec la migration d'Algérie Poste vers le réseau IP (Internet Protocol), nous avons constaté que certains bureaux balancés ont connu des perturbations, alors que les bureaux qui fonctionnent selon le x 25, l'ancien réseau, fonctionnaient le plus normalement du monde, il y a eu aussi la coupure enregistrée au niveau de Ben Aknoun, à cause de la fibre optique, qui n'avait en réalité rien à voir avec notre système, outre cela nous avons enregistré des redémarrages répétitifs de notre système dus au grand nombre de demandes d'avoir ou de carnets Ccp», a-t-il expliqué. Selon lui, les agents qui ont constaté le redémarrage du système au niveau des bureaux de poste, l'ont considéré comme un blocage, alors qu'en réalité le système fonctionnait. M. Sayeh a tenu à préciser en outre, que ce qui s'est passé n'est pas un Bug (Erreur de programmation due au développeur conduisant à un mauvais fonctionnement du logiciel). «Nos systèmes ont été renouvelés en 2007, ainsi nous avons augmenté le temps de réponse, les citoyens et nos agents se sont habitués à un rythme de qualité de service très rapide (trois secondes). Mais quand le rythme est passé de trois à 40 secondes cela est devenu très long», a expliqué M Sayeh. Interrogé sur une éventuelle existence d'un système de secours pour éviter la répétition de ce type de désagréments, il a souligné que dans toutes les archives informatiques, il y a deux grandes machines, quand l'une d'elles tombe en panne, la deuxième prend le relais pour assurer le fonctionnement du système. M. Sayeh a admis, par ailleu! rs, qu'Algérie Poste n'a pas communiqué avec les citoyens pour leur expliquer la lenteur du système ce qui a créé une panique. «Pour éviter à l'avenir de tels désagréments, nous allons instaurer un programme de communication interne, envers les agents et externe envers le public et les clients», a-t-il assuré. Algérie Poste met en place actuellement un programme de modernisation. «Nous avons un contrat de performance qui a été conclu entre l'Etat et Algérie Poste en mars 2009 qui s'étale sur cinq années. Il touchera cinq axes, à savoir la gouvernance de l'entreprise, l'infrastructure réseau (densification du réseau postal et sa modernisation), ressource humaine et formation, volet finance et enfin le volet commercial. Parmi les nouveautés qui entrent dans la modernisation de la poste figure le guichet polyvalent, c’est-à-dire que la même prestation est offerte au niveau de tous les guichets. D'ici à 2013, l'ensemble des bureaux de poste serat informatisé, actuellement 26 établissements ne sont pas connectés au réseau informatique. Ce programme est doté d'une enveloppe de 3 milliards de dinars. La poste a, en outre, un programme d'acquisition annuelle de 220 distributeurs de billets de banque. Algérie Poste gère plus de 12 millions de comptes Ccp, enregistre 2 millions de tra! nsactions par jour à travers ces guichets, 500 milliards de dinars transitent par la poste annuellement, ainsi elle gère le plus gros portefeuille de comptes. source: Infosoir

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire