mardi, mars 30, 2010

Effacement des dettes des agriculteurs Algériens: le quiproquo

Agriculteurs Algériens – Après plus d'une année après l'annonce, par le Président Abdelaziz Bouteflika, de la décision portant effacement des dettes des agriculteurs, il est encore difficile de savoir qui sont les agriculteurs qui devraient en bénéficier. La spéculation sur le sujet bat son plein. Les premiers à subir cette tension sont les jeunes promoteurs ayant lancé des projets agricoles dans le cadre du dispositif Ansej. En effet, et selon certaines sources, les banques et après une année d'attente et de gel des remboursements, ont commencé à adresser des mises en demeure aux agriculteurs endettés les sommant de rembourser leurs dettes. Les agriculteurs qui ont investi dans le cadre de l'acquisition du matériel agricole se sont vu exclus des mesures d'effacement de dettes. Plusieurs agriculteurs regrettent que le dossier des créances ait été confié au ministère des finances et aux banques alors que le ministère de tutelle ou les chambres d'agriculture sont mis à l'écart. Avec une consommation annuelle estimée à plus de 3 milliards de litres, l'Algérie figure parmi les plus grands pays consommateurs de lait : 110 litres/habitant/an. Ainsi, l'Algérie est le plus grand pays consommateur de lait dans le pourtour maghrébin. source: Infosoir

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire