samedi, octobre 31, 2009

Aboudjerra Soltani répond aux accusations de torture: «Je n?ai jamais mis les pieds à Châteauneuf»

Algérie ? Le président du MSP, Abou Djerra Soltani, a animé un meeting populaire dans l?après-midi de jeudi, à la salle de cinéma Chullu de Collo à l?occasion de la commémoration du 55e anniversaire de la révolution du 1er Novembre 1954.

Le président du MSP, Abou Djerra Soltani, a animé un meeting populaire dans l?après-midi de jeudi, à la salle de cinéma Chullu de Collo à l?occasion de la commémoration du 55e anniversaire  de la révolution du 1er Novembre 1954.
Il interviendra sur les trois objectifs que son parti a tracés et qu?il dit avoir transmis aux représentants des 48 wilayas pour un débat qui durera une semaine. Il dira que nous ne nous considérerons pas totalement indépendants si la France ne reconnaît pas les crimes commis contre notre peuple, si elle ne demande pas pardon et si elle ne dédommage pas les victimes de la guerre et des armes chimiques. Il dira que la Révolution n?a pas commencé le 1er novembre mais elle remonte depuis que le colonisateur a mis les pieds en Algérie. Il dira également que la guerre de Libération n?est pas seulement celle des films qui tournent autour de la Casbah mais celle de chaque coin du pays.
Il fera part de la constitution d?une commission nationale pour la réécriture de l?histoire de la Révolution algérienne. À la fin de cette rencontre, le responsable du MSP s?est convié à un point de presse improvisé qui a tourné uniquement autour de l?épisode de Fribourg.
Il s?est montré décontracté et ne fuyant aucune question des journalistes. Il réitéra ses affirmations qu?il était bien en mission officielle hors du territoire national et à des milliers de km le jour où il a été accusé de torture.
Il répondra à une cons?ur : ?Jusqu?à ce moment je n?ai reçu aucune convocation du juge suisse.? Et à la question de savoir s?il répondra présent au cas où il serait convoqué pour cette affaire, Abou Djerra dira : ?Si je recevais une convocation officielle je répondrai officiellement.? À la question de Liberté s?il fréquentait le commissariat de Châteauneuf, il dira : ?Durant les 55 ans de ma vie, Je n?ai jamais mis les pieds à Châteauneuf.? Et à une question si Anouar Malek était réellement son gendre comme indiqué par la presse, il rétorquera ironiquement : ?Je me suis renseigné, il s?est avéré qu?il n?était même pas marié.?
source: Liberte

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire